Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jean-Michel Blanquer en Mayenne pour la rentrée des profs : "il ne manquera pas d'enseignants"

-
Par , , France Bleu Mayenne, France Bleu

Le ministre de l'Education Nationale est venu ce lundi 31 août en Mayenne. Il a passé plusieurs heures dans un lycée professionnel de Château-Gontier-sur-Mayenne où il a assuré, une nouvelle fois, que la rentrée scolaire serait aussi normale que possible, dans un contexte sanitaire inédit.

Jean-Michel Blanquer en Mayenne le 31 août pour la rentrée des profs
Jean-Michel Blanquer en Mayenne le 31 août pour la rentrée des profs © Radio France

Le ministre de l'Education Nationale, Jean-Michel Blanquer, n'a pas choisi le lycée professionnel Pierre et Marie Curie de Château-Gontier-sur-Mayenne par hasard pour participer à la rentrée des professeurs .

"Je suis ici pour honorer l'enseignement professionnel, c'est une des mes principales priorités. Ma première priorité c'est le primaire, lire, écrire, compter, respecter autrui. On doit donner ça à tous nos enfants pour qu'ils prennent un bon départ dans la vie. Ma deuxième priorité c'est l'enseignement professionnel et ça se voit bien ici en Mayenne. Les lycées pro sont très dynamiques car ils participent à la force de l'apprentissage et ce en dépit de la crise sanitaire et de la crise économique et sociale que nous traversons. Souligner l'importance de l'enseignement professionnel, c'est souligner notre capacité de résilience au service de nos élèves et de l'ensemble de la société" a-t-il déclaré. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une rentrée bien préparée

Jean-Michel Blanquer a assuré que la rentrée a été bien préparée et que "normalement il ne manquera pas d'enseignants dans les classes" ce mardi, le grand jour de retour à l'école pour 12 millions de jeunes Français. "Je n'ai pas d'inquiétude sur ce point d'autant plus qu'on a des moyens de remplacement pour les professeurs, parce qu'ils ont été définis comme vulnérables par leur médecins, ne pourront pas être là" a-t-il ajouté. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Jean-Michel Blanquer veut rassurer

Le ministre de l'Education National a échangé avec une quarantaine de professeurs mayennais et a tenté de les rassurer sur le protocole sanitaire mis en place pour éviter la propagation de l'épidémie de Covid-19. Si des cas positifs sont constatés dans une école, la décision d'une éventuelle fermeture de l'établissement sera alors prise par les autorités sanitaires avec les Préfets et les recteurs. 

Jean-Michel Blanquer lors de sa visite dans un lycée professionnel de Château-Gontier-sur-Mayenne
Jean-Michel Blanquer lors de sa visite dans un lycée professionnel de Château-Gontier-sur-Mayenne © Radio France

Jean-Michel Blanquer a enfin salué la gestion de la crise sanitaire en Mayenne, département où la circulation du virus a été particulièrement active au début de l'été : "c'est un modèle de ce qu'il faut faire en matière de tests, de respect des gestes barrières et en matière de civisme". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess