Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Jean-Michel Blanquer lance un "Grenelle de l'éducation" après l'hommage national à Samuel Paty

Par

Annoncé fin août, le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer lance un "Grenelle de l'Education" ce jeudi, au lendemain de l'hommage national à Samuel Paty. Ce Grenelle doit aboutir sur une revalorisation des salaires des professeurs.

Jean-Michel Blanquer lance un "Grenelle de l'éducation", au lendemain de l'hommage national à Samuel Paty. Jean-Michel Blanquer lance un "Grenelle de l'éducation", au lendemain de l'hommage national à Samuel Paty.
Jean-Michel Blanquer lance un "Grenelle de l'éducation", au lendemain de l'hommage national à Samuel Paty. © Maxppp - Thomas Padilla

Au lendemain de l'hommage national à Samuel Paty, le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer lance ce jeudi un "Grenelle de l'éducation". Annoncé fin août, il doit déboucher dans trois mois sur une augmentation des salaires des enseignants ou encore sur des mesures de protection supplémentaires, et était déjà prévu à l'agenda du ministère. 

Publicité
Logo France Bleu

Mais il a été revu depuis l'assassinat de l'enseignant vendredi 16 octobre pour mettre davantage en avant "le professeur au centre de la société".

Augmentation des salaires et protection

"Aujourd'hui, il y a un sujet de protection des professeurs mais aussi de reconnaissance des professeurs. Cette question existait avant et nous devons lui apporter une réponse, c'est pourquoi nous travaillons depuis plusieurs mois avec les organisations syndicales sur ce que nous appelons l'agenda social et ceci débouche (...) sur le Grenelle de l'éducation, qui commencera comme prévu demain", a expliqué mercredi Jean-Michel Blanquer lors de questions au gouvernement au Sénat. 

Les négociations salariales lancées avec les enseignants début janvier, dans le cadre de la réforme des retraites, avaient été interrompues en raison de l'épidémie de coronavirus. 

Ce Grenelle de l'éducation "repose sur des mots clés, celui de la reconnaissance financière, la coopération, c'est à dire le travail en équipe, la modernisation et la protection", a détaillé le ministre. L'une des promesses est une revalorisation des salaires, "qui touchera notamment les plus jeunes, mais qui pourrait toucher aussi l'ensemble des professeurs", a ajouté Jean-Michel Blanquer.

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu