Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation DOSSIER : Tous Apprentis

Tous Apprentis : 36 000 alternants dans les Hauts-de-France

lundi 28 mai 2018 à 3:33 Par François Sauvestre, France Bleu Picardie

France Bleu Picardie organise une journée spéciale apprentissage ce lundi. Alors que débute cette semaine l'examen en commission de la réforme de la filière, État, Régions, Entreprises et Éducation Nationale sont d'accord sur un point : il faut renforcer l'attractivité des formations par alternance.

L'apprentissage attire 36 000 jeunes dans les Hauts de France
L'apprentissage attire 36 000 jeunes dans les Hauts de France © Maxppp - Jean Pierre Amet

Amiens, France

"Le nombre d'apprentis dans les Hauts-de-France représente 10% des effectifs nationaux". Le constat est livré par Christophe Coulon, vice-président du conseil régional en charge de l'apprentissage et de l'artisanat. A l'occasion d'une journée spéciale "Tous apprentis", France Bleu Picardie dresse le panorama de cette filière professionnelle qui séduit près de 36 000 jeunes âgés de 16 à 25 ans dans la grande région. Ils sont 11 500 dans les trois départements Picards.

Comme ailleurs dans le pays, la tendance est "plutôt favorable" en ce qui concerne le recrutement d'apprentis ces deux dernières années, explique Christophe Coulon. "Les effectifs ont augmenté de 5% à la dernière rentrée et nous avons 10% de nouveau entrants", poursuit-il. Pour l'élu, c'est le signe d'un "regain d'activité pour la filière". 

L'industrie reste en pointe

Dans l'ex région Picardie, l'alternance attire 11 500 jeunes qui se forment dans les 25 Centres de Formation et d'Apprentissage (CFA) de la Somme, de l'Oise et de l'Aisne ainsi que dans les différentes antennes de formation. 

Malgré ses difficultés, malgré les fermetures d'usines, l'industrie est encore la branche qui offre le plus grand nombre de postes pour se former en parallèle en classe et en entreprise. 2 900 apprentis choisissent ce secteur en Picardie y compris pour des études supérieures. C'est la nouveauté ces dernières années les écoles d'ingénieur par exemple se mettent à l'alternance. 

Des métiers de plus en plus rares

Derrière l'industrie, on retrouve le socle historique des CFA : les formations de boucher, de boulanger, de bijoutier. Pas moins de 2000 16-25 ans optent pour l’artisanat. Ils sont un peu moins, 1800 dans le bâtiment avec des métiers de plus en plus rares comme celui de tailleur de pierre ou d'ébéniste. Viennent ensuite l'agriculture et le tertiaire avec la vente et le commerce.