Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

L'académie de Dijon recrute des enseignants par l'intermédiaire de Pôle Emploi

mercredi 16 mai 2018 à 15:12 Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne

Le rectorat de l'académie de Dijon et Pôle Emploi ont signé cette semaine une convention de partenariat pour permettre de recruter des demandeurs d'emplois pour remplacer des professeurs absents. Qui est concerné ? Comment participer à ce recrutement ? Voici les explications.

une classe d'école (illustration)
une classe d'école (illustration) © Maxppp - Jean Pierre Amet

Dijon, France

C'est un problème récurrent dans les classes. Le remplacement de professeurs absents n'est pas toujours assuré. La solution se trouve peut-être du côté des demandeurs d'emploi alors que dans l'Éducation nationale, on estime les besoins non pourvus autour de 10%.

Qui est concerné parmi les demandeurs d'emploi ? 

Tous les demandeurs d'emploi ne sont pas évidemment pas concernés par cette convention de partenariat signée entre le rectorat et Pôle Emploi. Ce dernier est d'ailleurs chargé de sélectionner ceux qui disposent des compétences pour enseigner. Il s'agit donc de déterminer les demandeurs d'emploi à même de remplacer les professeurs. Fin avril, 1 200 personnes inscrites à Pôle Emploi en Bourgogne et en Franche-Comté ont déclaré souhaiter travailler dans les métiers de l'enseignement. Parmi elles, 86% ont un niveau BAC + 3.  

Les attentes de l'Education nationale 

De son côté, l’Éducation nationale assure qu'il n'est pas question de mettre en face des élèves des adultes sans les compétences requises. Son objectif est de recruter des "adultes expérimentés, ayant de bonnes connaissances liées à la matière qu’ils enseigneront et présentant des valeurs humaines fortes". Leur expérience professionnelle sera prise en compte et constituera un atout, notamment "dans les domaines techniques ou les langues vivantes" par exemple. De plus, les personnes correspondant à ce profil vont bénéficier de formations et de stages d'immersion dans les établissements. C'est ensuite que leurs compétences seront validées (ou pas) par les inspections d'académie.

Un accompagnement spécifique des professeurs remplaçants sera également proposé, avec une perspective d’emploi pérenne, après la réussite du concours, pour ceux qui le souhaitent.

Pour quelles matières ? 

Il y a des matières ou le manque de professeurs remplaçants est plus important comme les mathématiques, la physique ou encore certaines langues vivantes pour lesquelles l'Éducation nationale peine à recruter. Mais les difficultés de remplacement peuvent aussi se faire sentir par rapport au lieu du remplacement. Les établissements situés en grandes villes sont plus avantagés que ceux qui nécessitent un déplacement. 

Comment participer au recrutement ? 

Les académies de Dijon et de Besançon vont transmettre les offres de recrutement aux 45 agences Pôle Emploi de Bourgogne-Franche-Comté. Ce sont les agents de l'opérateur public qui proposeront les candidats correspondants aux besoins. Par ailleurs, des opérations "job dating" et d'informations collectives seront organisées dans les académies. Des salons de recrutement en ligne doivent également voir le jour.