Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

L'actu en 2019 : le nouveau collège de Bressuire

mercredi 26 décembre 2018 à 4:06 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou

L'année 2019 marquée à Bressuire, dans les Deux-Sèvres, par l'ouverture d'un nouveau collège à la rentrée. Celui du centre-ville, construit au début des années 70, était devenu trop vétuste.

Vue du futur collège de Bressuire depuis la coulée verte
Vue du futur collège de Bressuire depuis la coulée verte - Cabinet d'architecture Triade

Bressuire, France

La rentrée des collégiens à Bressuire sera particulière en 2019.  Un nouveau collège va en effet ouvrir ses portes à la périphérie de la ville, entre le boulevard de l'Europe et le boulevard de Thouars, pour remplacer le collège Jules Supervielle situé à côté du stade et devenu trop vétuste. Et puis, "on a sur Bressuire une augmentation des effectifs qui nous a décidé à faire ce qu'on avait pas fait depuis 40 ans dans le département, construire un collège neuf", explique Gilbert Favreau, le président du conseil départemental des Deux-Sèvres.

Prêt pour la rentrée 2019

Le chantier a commencé à l'été 2017 et se déroule dans les temps. "On pense que les travaux termineront fin mai. Ensuite, il y aura une série de déménagements, réaménagements. Pour la rentrée, ce sera bon", assure Gilbert Favreau. Ce nouvel établissement aura une capacité d'accueil au maximum de 760 élèves. Il devraient être 710 à la rentrée. Son architecture est "moderne. Avec des pièces et des salles de classes extrêmement lumineuses. Pour les élèves c'est un lieu d'accueil optimal", ajoute le président de la collectivité.

Un investissement de 16,4 millions d'euros pour le Département. Cet établissement représente une grosse part de l'enveloppe de 58 millions d'euros pour les collèges sur le mandat. 

Ce nouveau collège devrait garder le nom de Jules Supervielle.