Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'AFPA de Châteauroux va accueillir des décrocheurs scolaires

-
Par , France Bleu Berry

L'ancien site AFPA de Châteauroux va accueillir des décrocheurs scolaires dans le cadre du dipositif "Un jeune, une solution" présenté en juillet dernier par le Premier ministre. Le site doit ouvrir fin octobre début novembre.

L'AFPA de Châteauroux accueillera 150 jeunes décrocheurs scolaires
L'AFPA de Châteauroux accueillera 150 jeunes décrocheurs scolaires - capture d'écran googlestreet

Les anciens locaux de l'AFPA vont être réhabilités. Ils ont été choisis pour accueillir un centre pour les décrocheurs scolaires. Une information de nos confrères de la Nouvelle République confirmée à France Bleu Berry par le maire de Châteauroux. Selon Gil Averous, Châteauroux sera le plus gros des quatre premiers sites nationaux à ouvrir. Le centre devrait être prêt fin octobre ou début novembre et pourra accueillir jusque 150 jeunes dans quelques mois. Ils seront présents au sein de cet établissement par session de 15 jours.

Aider des jeunes de 16 à 25 ans

Les locaux de l'AFPA étaient vides depuis plusieurs mois. Un temps pressentis pour accueillir des jeunes du Service National Universel (SNU), ils s'étaient finalement vu préférer le site du lycée agricole de Châteauroux. Ce dispositif d'accueil des jeunes décrocheurs scolaires s'inscrit dans le cadre du plan Jeune "Un jeune, une solution" présenté le 23 juillet dernier par le Premier ministre Jean Castex. Ce plan est doté d'une enveloppe de 6,5 milliards d'euros avec des mesures pour accompagner des jeunes de 16 à 25 ans pour sortir de la crise de la Covid-19.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess