Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

L'ancien président de l'université d'Orléans, Youssoufi Touré, est convoqué au ministère suite à sa mauvaise gestion

-
Par , , France Bleu Orléans, France Bleu

L’étau se resserre autour de Youssoufi Touré. Il va officialiser son départ de Guyane mercredi. Il en expliquera les raisons lors d'une conférence de presse. L'ancien président de l'Université d'Orléans est critiquée pour sa gestion de l'établissement qui accuse un déficit de 12 millions d'euros.

Youssoufi Touré, l'ancien président de l'université d'Orléans bientôt convoqué par le ministère
Youssoufi Touré, l'ancien président de l'université d'Orléans bientôt convoqué par le ministère - © Capture d'écran Guyane 1ère

Orléans, France

Youssoufi Touré va quitter son poste de recteur en Guyane seulement 10 mois après son arrivée. L'ancien président de l'université d'Orléans va l'annoncer lors d'une conférence de presse mercredi matin. Le communiqué qui a été envoyé aux médias locaux est très clair sur l'avenir de Youssoufi Touré en Guyane.

Le communiqué de presse annonçant le départ de Youssoufi Touré - Radio France
Le communiqué de presse annonçant le départ de Youssoufi Touré © Radio France - capture d'écran

Si depuis sa nomination en mars dernier, le recteur de Guyane doit faire face sur place à un climat délétère avec des agents de l’éducation nationale qui dénoncent leur mal-être, c’est sans doute pour sa gestion de l’Université d’Orléans qu’il est aujourd’hui rattrapé. On lui reproche d'avoir laissé une ardoise de 10 à 12 millions d‘euros de déficit sous sa présidence mais aussi un certain nombre de dérapages personnels : plus de 8.000 euros de téléphone portable, billets d’avion aller-retour Cayenne-Paris payés par l’Université, créance de 720.000 euros inscrite à deux reprises au budget 2014 de l'Université d'Orléans.

Youssoufi Touré est également mis en cause dans la gestion de l'établissement, entre 2009 et 2016 par Ary Bruand, son successeur avait même parlé de "légèrete" au micro de France Bleu Orléans.

Sa compagne aussi dans le viseur

Et ce n’est pas tout. Selon le document que France Bleu Orléans a pu consulter, la compagne de Youssoufi Touré, nommée par ses soins sans référence à la tête d’une des structures de l’Université, (la cellule investissement d'avenir) aurait bénéficié d’un très très bon salaire mais aussi de considérables remboursements de frais: train, voiture, voyage. Le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche ne semble plus pouvoir fermer les yeux sur de tels agissements.

A son retour en Métropole, France Bleu Orléans vous révèle que Youssoufi Touré va devoir répondre à une convocation de l’inspection générale de l'administration de l'éducation nationale.

A lire aussi : Dernier épisode en date, le rectorat a retoqué le budget de l'université d'Orléans.

Choix de la station

France Bleu