Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Éducation

"l'apprentissage : une palette de solution comme voie d'accès vers l'emploi"

lundi 4 février 2019 à 10:10 Par Jacqueline Fardel, France Bleu Cotentin

David Margueritte, vice-président de la région Normandie en charge de la formation professionnelle et de l'apprentissage, invité de France Bleu Cotentin ce lundi 4 février à l'occasion d'une journée spéciale sur l'antenne

David Margueritte invité pour la journée spéciale apprentissage et formation professionnelle sur France Bleu Cotentin
David Margueritte invité pour la journée spéciale apprentissage et formation professionnelle sur France Bleu Cotentin © Radio France - Jacqueline FARDEL

Cherbourg-en-Cotentin, France

L'apprentissage...et une mauvaise image qui lui colle à la main ? 

"Les choses s'améliorent ! A la région on a lancé il y a 3 ans un grand plan de relance de l'apprentissage. A l'époque on nous annonçait que ce serait compliqué, le nombre d'apprentis était en baisse de 10 %.

Cette année, pour la deuxième rentrée consécutive, on est heureux d'annoncer plus de 1000 apprentis supplémentaires. Et ce sont plus tard, 1000 demandeurs d'emploi en moins. 

Parce que l'apprentissage est une voie d'excellence, le chemin le plus court vers l'emploi, le chemin de l'insertion professionnelle et de l'épanouissement professionnel des jeunes. L'apprentissage c'est la transmission d'un savoir être recherché par les entreprises, avec 80 % d’employabilité . "

Est ce que l'apprenti trouve systématiquement un emploi ? 

Quasiment systématiquement. Quand l'éducation nationale transmet les savoirs fondamentaux, l'entreprise le savoir faire, l'apprentissage c'est l'école des savoirs être. 

C'est le "plus" le supplément d'âme, recherché par les entreprises : aujourd'hui les jeunes qui ont effectué un apprentissage, à plus de 80%, trouvent un emploi à la sortie. 

C'est une priorité politique en région et elle porte ses fruits. L'image commence à changer 

David Margueritte, élu régional, veut développer les "écoles de production" en Normandie - Radio France
David Margueritte, élu régional, veut développer les "écoles de production" en Normandie © Radio France - Jacqueline FARDEL

Face au décrochage scolaire la Région lance aussi les écoles de production

"Elles s'adressent aux jeunes en situation de rupture avec le système scolaire, qui ne pourraient  pas aller en lycée professionnel, mais qui ne peuvent pas non plus se voir confier un contrat d'apprentissage. 

L'école de la production c'est le chemin intermédiaire, c'est l'école-entreprise.

La production  de l'élève est commercialisée, et à partir de ce geste, on rétablit la confiance, on reconstruit une pédagogie. 

Le modèle va se développer en Normandie avec l'ambition d'une école par département d'ici 2021, notamment dans le Cotentin, autour des métiers de la métallurgie.

Cette politique s'adresse donc aux jeunes en décrochage scolaire mais nous développons l'insertion professionnelle de manière générale. L'apprentissage se passe également au niveau supérieur, ça concerne aussi les études supérieures. C'est une palette de solution autour de l'alternance comme point d'accès à l'emploi."