Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

L'avenir du collège Bienvenu-Martin d'Auxerre est de plus en plus incertain

-
Par , France Bleu Auxerre

L'avenir du collège Bienvenu-Martin d'Auxerre est de plus en plus incertain. Le président du département proposera le 12 avril aux élus réunis en séance de ne pas engager de travaux dans l'établissement.

 On compte 2 645 collégiens à Auxerre
On compte 2 645 collégiens à Auxerre © Maxppp - photo d'illustration

Auxerre, France

Le président Gendraud proposera le 12 avril, aux élus réunis en séance de ne pas engager de travaux dans l'établissement dont le bâtiment principal a été fermé en fin d'année dernière, suite à la chute d'une fenêtre. Le projet de délibération préparé en commission s'oriente vers la fermeture du collège et le redéploiement des élèves.

Dans le projet de délibération,le président Gendraud propose « de ne pas engager de procédure visant à la mise en place de modulaires sur le site du collège Bienvenu-Martin », « Ne pas engager non plus de travaux de réhabilitation en l'absence d'une garantie sur les co-financements immédiats, fermes et significatifs ».

Une proposition dont on se doutait puisque aucun financement n'a été prévu dans le budget cette année pour réaliser des travaux au collège.  

700 places disponibles sur  les collèges de la ville

Sachant qu'il y a actuellement plus de 700 places disponibles sur les quatre collèges restants, le président du Département propose de réaffecter les 390 élèves sur les établissements du secteur notamment au collège Albert Camus, qui offre, dit-il, des conditions satisfaisantes. Une solution compatible selon lui avec les tendances démographiques constatées sur le secteur.  

Le préfet tranchera

Les élus se prononceront donc le 12 avril en séance plénière consacrée au schéma départemental des collèges. Le préfet validera ensuite ou non leur décision.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu