Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'école à la maison pour les enfants d'agriculteurs : le témoignage d'une famille mayennaise

-
Par , France Bleu Mayenne

L'école à la maison est-elle plus difficile à suivre pour les enfants d'agriculteurs ? Le grand air, les distractions nombreuses, le beau temps qui revient et des parents souvent bien occupés. Sur le papier, la tâche n'est pas simple.

Un agriculteur sur son exploitation (Illustration)
Un agriculteur sur son exploitation (Illustration) © Radio France

L'école à la maison ce n'est pas toujours facile. Pour les enfants, qui sont moins encadrés, et pour les parents qui n'ont pas toujours le temps de les aider. Quand il s'agit de laisser quelques mails en attente, passe encore. Mais quand on est agriculteur, c'est parfois plus compliqué.  À Beaulieu-sur-Oudon, la famille Livenais explique à France Bleu Mayenne comment ils font pour s'en sortir.

Malgré les belles prairies et toutes les distractions dehors, Capucine, 8 ans, essaie d'avoir une journée aussi normale que possible : "Je me lève vers 8h, après je prends mon petit déjeuner, je me change, et après, je vais à l'é... je vais faire l'éco... Je vais dans mon bureau." Elle hésite encore un peu par habitude. Ce n'est pas facile non plus pour elle de supporter ses camarades de classe, à savoir son grand frère et sa grande sœur. "Parfois...Ils me soûlent", lâche-t-elle.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

En cas de dispute, c'est la dispersion générale. C'est le problème de l'école au grand air. "Quand il y a une crise qui se passe entre eux, on les voit. Il y en a un qui joue au foot, l'autre qui fait du vélo, l'autre qui reste dans la maison, ils se séparent naturellement", explique Pascal, le papa. Les parents sont souvent occupés aux tâches agricoles, et c'est parfois difficile pour les enfants de les solliciter quand ils ont besoin d'aide. "La journée, par exemple si c'est à 15h, ils ne pourront pas m'aider", confie la grande sœur, Noémie. Heureusement pour les parents, les trois jeunes ont pris l'habitude du travail à la maison au fil des confinements.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess