Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

L'école des Mines de Saint-Étienne dans le Top 500 des meilleures universités du monde

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Fondée il y a 200 ans, l'école des Mines travaille son image à l'international pour continuer de rayonner. Son directeur adjoint, David Delafosse, était sur France Bleu ce mardi matin et explique que cette bonne nouvelle en appellera sans doute d'autres.

L'entrée de l'Ecole des Mines de Saint-Etienne.
L'entrée de l'Ecole des Mines de Saint-Etienne. © Maxppp - Claude Essertel

Saint-Étienne, France

Pour la première fois cette année, les Mines de Saint-Étienne rentrent au classement dans le top 500 du Times Higher Education 2020 (THE). Un classement mondial des universités, auxquelles elles candidatent directement.

"On recrute et on envoie nos élèves dans le monde entier", David Delafosse, directeur adjoint

"On recrute et on envoie nos élèves dans le monde entier" explique David Delafosse, directeur adjoint, "et pour cela il faut établir une réputation internationale. Être dans ces classements cela fait partie de la visibilité et de la stratégie des Mines de Saint-Étienne. Il y a trois classements qui font autorité. Shangai, QS et le THE. Il n'y en a pas de meilleur que les autres. Ils ont chacun leur manière de pondérer les différents indicateurs. THE est basé essentiellement sur l'influence, l'impact, les citations des publications scientifiques de l'école. Il est assez peu sensible à la taille et pour nous qui sommes une petite institution à l'échelle mondiale, c'est évidemment intéressant. Nous allons entrer dans les autres classements d'ici 3 ou 4 ans" 

Choix de la station

France Bleu