Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'école des plombiers du numérique de Romans, une formation à la fibre optique avec un CDI à la clé

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

L'école des plombiers de Romans du numérique forment douze jeunes à l'installation de la fibre optique. Leur cursus est lancé depuis une semaine. Ils étaient sans diplôme et sans emploi. Ce projet fait partie du dispositif mis en place par la mairie de Romans et la fondation Break Poverty.

Douze jeunes viennent s'exercer sur les câblages de fibre optique depuis une semaine près de la gare TGV à Rovaltain.
Douze jeunes viennent s'exercer sur les câblages de fibre optique depuis une semaine près de la gare TGV à Rovaltain. © Radio France

Le déploiement de la fibre optique en Drôme Ardèche a commencé fin 2017 et va durer jusqu'en 2025. Il faut 400 techniciens fibre pour son installation dans la région. Pour répondre à ce besoin et sortir les jeunes du chômage, Florian Du Boys, président fondateur de l'association des Plombiers du Numérique, met en place une formation de trois mois et demi avec une grande probabilité d'être embauché à la fin du cursus. 

Cette formation s'adresse à des jeunes, âgés entre 18 et 25 ans, identifiés par les secteurs de l'insertion, ils ne sont pas diplômés et à la recherche d'un emploi. Le lancement de ce programme fait partie du dispositif de lutte contre la pauvreté des jeunes engagé en avril 2018 par la mairie de Romans et la fondation Break Poverty . 

Brice a 18 ans, il fait partie de ces futurs techniciens fibre, "c'est un métier d'avenir et la stabilité me rassure. Et c'est bien payé, on va pas se mentir. A 19 ou 20 ans, je gagnerai 2000 ou 2500 euros." Il se destinait à devenir chauffeur de poids-lourd mais cette formation est "beaucoup plus avantageuse". Leurs permis de conduire sont financés et ils bénéficient d'une rémunération pendant leur formation en tant qu'intérimaires. Après des entretiens et un stage de deux jours en entreprise, ces 12 jeunes ont été sélectionnés parmi 53 candidatures. Ils s'exercent sur les fils électriques dans un bâtiment de la Chambre de Commerce et d'Industrie à Rovaltain près de la gare Valence TGV. 

Un CDI à la clé

D'après Nathalie Helmer, présidente d'Ardèche-Drôme-Numérique, 80% des personnes en formation fibre optique aujourd'hui trouvent du travail. Elle est donc très confiante pour leur avenir, "Au moins, 10 d'entre eux auront un emploi stable dès la sortie d'école _et la plupart du temps, ce sont des CD_I."

Florian du Boys est également serein pour leur emploi une fois la fibre installée, "Déjà, il faut compter dix ans pour que la fibre soit installée. Après il va falloir installer des capteurs dans toutes les villes et des dispositifs chez les particuliers et le simple fait de mettre un pied dans la fibre leur permettra demain d'aller vers de nouveaux métiers".

L'école des plombiers du numérique de Romans est la cinquième en France après Chelles, Bordeaux, Marseille et Lyon. En France, 25 000 emplois  sont créés pour la mise en place de la fibre optique. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess