Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

L'école élémentaire Savary teste le self-service

mardi 5 septembre 2017 à 5:33 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Hérault

À Montpellier, l'école élémentaire Alain Savary a inauguré son self-service. Un système plus pratique de l'avis de l'établissement et de la mairie. Il permet aussi de responsabiliser les enfants.

Toutes les nouvelles écoles de Montpellier seront équipés d'un self.
Toutes les nouvelles écoles de Montpellier seront équipés d'un self. © Radio France - Adrien Serrière

Montpellier, France

Surprise pour les élèves de l'école élémentaire Alain Savary : la cantine de l'établissement s'est muée en self-service pendant l'été. Désormais à eux de se servir et de choisir ce qu'ils souhaitent manger. Comme les grands, ou presque car des couverts aux assiettes, tout est allégé de façon à ce que les élèves de CP puissent porter leur plateau sans difficulté.

Moins de gaspillage et moins de travail pour les AVS

La ville de Montpellier souhaite développer les selfs dans d'autres écoles, probablement dès la rentrée prochaine. Un des arguments mis en avant par le Maire Philippe Saurel est la lutte contre le gaspillage alimentaire : « en mettant en place le self, on peut mieux réguler la quantité de nourriture proposée aux enfants et donc anticiper ce qui ne sera pas consommé ».

Le système du self permet aussi d'améliorer les conditions de travail des auxiliaires de vie scolaire (AVS) souligne la mairie. Eux qui devaient aussi servir et débarrasser les repas, n'ont plus qu'à orienter et surveiller les enfants.