Infos

L'étrange calendrier des vacances de la Toussaint

Par Julien Jean, France Bleu Maine lundi 29 août 2016 à 5:00 Mis à jour le lundi 29 août 2016 à 12:21

Rentrée dans une école de la Sarthe
Rentrée dans une école de la Sarthe © Maxppp - LEMPERIERE BLANDINE

Cette année, les vacances de la Toussaint commenceront et se termineront un mercredi (19 octobre - 2 novembre). Un casse-tête en perspective pour les parents d'élèves alors que le ministère de l'éducation nationale met en avant le rythme des enfants pour justifier ce calendrier.

Si ce n'est déjà fait, les parents d'élèves risquent bien d'être surpris en découvrant le calendrier 2016 - 2017 des vacances scolaires. La rentrée scolaire aura lieu jeudi prochain pour près de 100 000 écoliers, collégiens et lycéens sarthois. Une rentrée en milieu de semaine, pas forcément très pratique pour les parents d'élèves. Mais ce sera encore plus compliqué à la Toussaint puisque les vacances d'automne commenceront un mercredi soir (19 octobre) pour se terminer 15 jours plus tard, le mercredi 2 novembre (reprise des cours le jeudi 3 novembre).

Une bizarrerie que dénonce François Perrignon-de-Troyes, le secrétaire général de la Fédération des conseils de parents d'élèves de la Sarthe (FCPE 72)  : "Cela va être un casse-tête pour les parents. Déjà pour les familles séparées avec des enfants qui passent d'habitude une semaine chez leur père et l'autre chez la mère. Ensuite, on peut évoquer les soucis pour ceux qui souhaite partir en vacances puisque les locations vont du samedi au samedi". Mais la principale inquiétude est liée au travail : "Cela va être très complexe pour les parents de poser des congés en semaine. La production d'une entreprise ne s'arrête pas parce que vous devez garder votre enfant le jeudi et vendredi."

Les 9 centres de loisirs de la ville du Mans ouverts dès le jeudi

Les parents d'élèves vont donc devoir trouver des solutions : grands-parents, nourrice ou centre de loisirs. "Mais cela peut être difficile de trouver des services municipaux de garde d'enfants en cours de semaine" estime la FCPE 72, notamment dans les petites communes rurales. Sur Le Mans, le service jeunesse s'est adapté à ce calendrier. 9 centres de loisirs seront ainsi ouverts dès le premier jour des vacances pour accueillir 800 à 850 enfants au minimum. "C'est vrai que compte tenu du fait que les vacances débutent en milieu de semaine, il est fort possible que nous ayons une affluence significative" reconnait Rémy Selles, le coordinateur des actions enfance et sport. "Mais les parents doivent être vigilants. Il faut s'inscrire et réserver les journées d'accueil au moins 15 jours avant pour que l'on puisse s'organiser et recruter le personnel nécessaire".

Pour ne rien arranger, le 1er novembre (jour férié) tombe cette année pendant ces vacances de la Toussaint. Les centres de loisirs de la ville du Mans seront par conséquent fermés le mardi 1er et la veille, lundi pour faire le pont.

Respecter le rythme des enfants 

Pour justifier ce calendrier, le ministère de l'éducation nationale explique que cela permet de respecter le rythme des élèves, en ne dépassant pas 7 semaines consécutives de cours. Mais si elle est favorable à ce rythme "7 semaines de classes - 2 semaines de vacances", la FCPE 72 ne soutient pas pour autant ce calendrier 2016 - 2017. "Cet argument de l'éducation nationale tient à peine pour la période de septembre à décembre mais il s'écroule complètement quand on regarde la suite des congés" réagit François Perrignon-de-Troyes. "Il va y avoir 11 semaines et demi de classe entre la fin des vacances de Printemps et le début des grandes vacances".

Partager sur :