Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

L'histoire des camps du Loiret racontée sur une table numérique 3D

-
Par , France Bleu Orléans

C'est un outil de transmission très moderne pour comprendre l'Histoire des camps du Loiret durant la Seconde Guerre Mondiale. Une table numérique avec des statuettes en 3D est installée à l'office de tourisme de Pithiviers. Elle a été réalisée par des jeunes dans le cadre d'un service civique.

La table numérique en 3 D installée à l'office de tourisme de Pithiviers
La table numérique en 3 D installée à l'office de tourisme de Pithiviers © Radio France - Lydie Lahaix

Pithiviers, Loiret, France

L'Office de Tourisme de Pithiviers propose depuis cette semaine un nouvel outil dans la connaissance de l'Histoire des camps d'internement de Pithiviers et Beaune-la-Rolande durant la Seconde Guerre Mondiale, par lesquels 16.000 Juifs ont transité avant leur déportation. Il s'agit d'une table numérique avec des figurines en 3D. "Elles représentent des témoins de cette époque que nous avons rencontrés, raconte Lucas, 22 ans, l'un des jeunes qui a fait partie du projet, "vous les posez sur l'écran tactile et vous découvrez les histoires de rescapés, comme Charles". 

Témoignages à lire et à écouter sur la table numérique - Radio France
Témoignages à lire et à écouter sur la table numérique © Radio France - Lydie Lahaix

Charles Wazerscztajn, né le 22 juillet 1940, ses parents sont morts à Auschwitz. Il a travaillé avec les jeunes et il est entièrement satisfait du résultat _"C'est très innovant_, pas besoin de faire de grands discours, là c'est vivant, on comprend tout de suite". Même sentiment chez Arlette Testyler, 86 ans, rescapée du Vel d'Hiv, qui a connu le camp de Beaune-la-Rolande, "c'est très important aujourd'hui pour les jeunes qui sont à l'époque de la wifi, on leur donne un document papier ça passe à coté, alors que là c'est ludique et très instructif" dit-elle.

Véritable travail de recherche

Les jeunes ont travaillé durant plus de six mois, encadrés par le centre régional d'information jeunesse d'Orléans, dans le cadre d'un service civique et entourés des professionnels de la coopérative Artéfacts pour la réalisation technique de la table. "La plupart ne connaissait pas cette période de notre Histoire" explique Nathalie Grenon la directrice du CERCIL, le Centre d'études et de recherches sur les camps d'internement du Loiret, qui a porté le projet, "ils se sont documentés, ils ont lu, ils sont rentrés dans l'intimité des témoins, on n'est pas du tout dans le virtuel, avec cet outil très moderne, ils restituent une Histoire qui a existé".

Financé grâce à l'Europe

Ce projet du CERCIL avait été sélectionné par le Ministère des armées qui l'a financé, mais il a aussi bénéficié à plus de 70% de fonds européens, ce dont se félicite le président de l'Office de tourisme Maxime Buizard, "on se plaint souvent que l'Europe c'est long, c'est lent, mais on a réussi en quelques mois à faire cette table, c'est aussi l'un des rôles de l'Europe de se rappeler de notre passé et du pourquoi on a voulu faire cette union". Maxime Buizard ajoute "dans le Nord Loiret on accueille chaque année de nombreux touristes qui veulent comprendre cette période sombre de notre Histoire, cela nous fait un point-relais important en attendant d'ici 2-3 ans le musée memorial qui ouvrira sur le site de l'ancienne gare de Pithiviers". La table numérique sur les camps de Pithiviers et Beaune-la- Rolande est installée dans les locaux de l'Office du tourisme situés sur le mail Ouest.

Choix de la station

France Bleu