Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : une classe menacée de fermeture à Echourgnac, les parents d'élèves inquiets

-
Par , France Bleu Périgord

La nouvelle carte scolaire inquiète les parents d'élèves de l'école d'Echourgnac. Une classe doit être fermée avec la suppression d'un poste d'enseignant à la rentrée de septembre 2021.

Une centaine de parents d'élèves se sont rassemblés devant l'école d'Echourgnac, lundi 15 mars, pour dénoncer la fermeture d'une classe à la rentrée prochaine.
Une centaine de parents d'élèves se sont rassemblés devant l'école d'Echourgnac, lundi 15 mars, pour dénoncer la fermeture d'une classe à la rentrée prochaine. - École d'Echourgnac

La carte scolaire pour la rentrée 2021 inquiète en Dordogne. Sept postes de professeurs des écoles vont être supprimés en Périgord. Les écoles de Journiac et de Saint-Vivien vont également fermer. Le comité technique spécial départemental de l’Éducation nationale (CDEN) a acté cette décision, le 26 février dernier. 

Un peu partout dans le département, des postes d'enseignants vont être redistribués vers d'autres établissements et des fermetures de classes sont prévues.

Fermeture de classe à Echourgnac

C'est notamment le cas à l'école d'Echourgnac. Une fermeture de classe est prévue à la rentrée scolaire 2021, où un poste d'enseignant doit être supprimé. L'inspecteur d'académie se rend dans la commune, vendredi 19 mars, où il doit s'entretenir avec le maire sur l'avenir de la classe.

"Depuis plusieurs années, une épée de Damoclès pèse au-dessus des enfants", expliquent les parents d'élèves de l'école d'Echourgnac, dans un communiqué. En effet, les élèves font partie d'un Regroupement Pédagogique Intercommunal (RPI), soit un regroupement de plusieurs écoles dans un même secteur.

"C'est ce qui permet de maintenir des écoles en milieu rural pour éviter le coût économique et humain d'un transport quotidien des enfants vers les écoles urbaines", développent les parents d'élèves. Ici, le RPI regroupe l'école d'Echourgnac, qui compte deux professeurs et deux classes accueillant les enfants de la maternelle au CE1, et l'école de Saint-Michel-de-Double, avec un professeur et une classe qui accueille les élèves du CE2 au CM2. 

L'année dernière, la fermeture de l'école avait été évitée en raison de la crise sanitaire, toutes les décisions ayant été reportées. Mais il y a quelques jours, l'inspection académique a annoncé son projet de supprimer un poste d'enseignant à l'école d'Echourgnac pour la rentrée 2021.

Incompréhension des parents d'élèves

Dominique Allemant, représentante des parents d'élèves de l'école d'Echourgnac et conseillère municipale, ne comprend cette décision. "Nous sommes tous très déçus puisque nous avons une hausse de nos effectifs par rapport à l'année dernière, explique-t-elle. Du coup, on ne s'attendait pas à être toujours sous le coup d'une fermeture."

Si un poste d'enseignant est supprimé, il ne resterait plus que deux professeurs sur trois. "42 élèves sont pressentis pour la rentrée prochaine, ce qui ferait plus d'une vingtaine d'enfants par enseignant", poursuit Dominique Allemant.

Or, l'école est en zone REP (réseau d'éducation prioritaire), "c'est-à-dire qu'en CP et CE1, il ne devrait pas y avoir plus de douze élèves par classe. En plus, il s'agit de classes à niveaux multiples... Ce qui nous paraît d'autant plus injuste", souligne la représentante des parents d'élèves.

Dominique Allemant ne voit ainsi pas "l'intérêt économique, ni pédagogique" d'une telle décision.

Rassemblement devant l'école

Des parents d'élèves inquiets ont organisé un rassemblement devant l'école d'Echourgnac, lundi 15 mars. Une centaine d'habitants, de parents et d'enfants étaient présents, afin de montrer leur attachement à leur école.

Une centaine d'habitants se sont rassemblés devant l'école d'Echourgnac, lundi 15 mars.
Une centaine d'habitants se sont rassemblés devant l'école d'Echourgnac, lundi 15 mars. - École d'Echourgnac

"Tous sont conscients que les écoles sont au cœur du dynamisme de nos villages et sont prêts à poursuivre l'action engagée !", insistent les parents d'élèves dans leur communiqué.

Des modifications seront apportées à la carte scolaire en juin, les derniers ajustements auront lieu à la rentrée en septembre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess