Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Pour recruter des apprentis, un accueil téléphonique tout l'été en Lorraine

L'Union de l'industrie et des métiers de la métallurgie (UIMM) ne raccroche pas pendant ses vacances : jusqu'au 19 août, une permanence téléphonique est assurée pour recruter 200 apprentis pour le secteur de l'industrie.

L'industrie électronique peine à recruter des salariés qualifiés
L'industrie électronique peine à recruter des salariés qualifiés © Radio France - Nolwenn Quioc

Nancy, France

Cette année, l'Union de l'industrie et des métiers de la métallurgie (UIMM) ne prend pas de vacances, ou presque. Pendant la première moitié d'août, une quinzaine de salariés assurent à tour de rôle une permanence téléphonique. "Ce standard téléphonique va servir à renseigner les jeunes, à les orienter en fonction de leur profil et à leur proposer des entreprises, détaille Fanny Feller, directrice du pôle de formation de l'UIMM. On est un peu comme une agence matrimoniale en fait, mais pour l'emploi !

20% d'embauches en plus

C'est la première fois que l'UIMM met en place cette continuité du standard téléphonique. Y a-t-il un problème de recrutement, un manque de main d'oeuvre ? "Il y a un manque d'informations et on doit agir sur la communication, reconnaît Fanny Feller. Mais les entreprises recrutent de plus en plus !

La directrice évoque une hausse de la demande en apprentis de 20%. "Les carnets de commande sont pleins en Lorraine. Et n'oublions pas qu'on a des entreprises qui innovent, qui exportent et qui se projettent ! Elles recherchent des salariés pour s'étendre, et préfèrent former des apprentis dès le début." Début août, ce sont près de 200 contrats qui n'ont pas encore trouvé preneur, des postes de soudeurs, de tuyauteurs ou encore de chaudronniers. 

Compétences recherchées : motivation et discipline 

Fanny Feller recommande aux candidats d'être motivés : "il faut avoir conscience qu'on quitte le monde scolaire, et qu'il est plus dur de décrocher un diplôme en alternance car on est en entreprise la moitié du temps." La discipline est de rigueur, "car on entre dans le monde du travail".  Il n'y a pas de profil type, et tous les niveaux sont concernés, du bac pro au BTS en passant par la licence. La directrice aimerait surtout inciter les jeunes femmes à postuler : 5% seulement des apprentis sont des apprenties. 

Renseignements au 03 83 98 92 00 (site de Nancy-Maxéville), 03 87 74 33 65 (site de Metz) ou 03 29 62 54 34 (site de Remiremont).