Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Polémique sur l'insalubrité des écoles marseillaises

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence
Marseille, France

Après La Provence et France Bleu Provence, le quotidien Libération consacre un dossier sur l'état des écoles à Marseille. Jean-Claude Gaudin se défend. La ministre de l'Education nationale s'en mêle. Le recteur de l'académie Aix-Marseille était l'invité de France Bleu Provence ce mercredi à 7h50.

Les écoles insalubres de Marseille au cœur du dossier de Libération.
Les écoles insalubres de Marseille au cœur du dossier de Libération. © Maxppp

Dans son édition de mardi, le quotidien national Libération titre "La Honte de la République" à propos de l'école primaire Notre-Dame-Limite" à Marseille : manque de chauffage dans les classes, porte-manteaux qui se dévissent, trous dans le sol et autres détériorations diverses.

Des conditions dénoncées par une institutrice marseillaise : Charlotte Magri a adressé une lettre de doléances pour l'école à la ministre de l'Éducation Najat Vallaud-Belkacem.

La ministre a réagi mardi soir auprès de nos confrères de La Provence. Elle a reconnu avoir pris connaissance de la situation à l'automne dernier.

"Ces conditions et la souffrance dans laquelle vivent au quotidien ces élèves, ces enseignants et personnels ne sont pas dignes de la République." (Najat Vallaud-Belkacem)

De son côté, le sénateur-maire Les Républicains de Marseille Jean-Claude Gaudin dénonce "un tableau caricatural". L'édile a tout de même concédé mardi au micro de Public Sénat : 

"Il peut y avoir, ici ou là, des travaux encore à effectuer. (...) On les fera rapidement." (Jean-Claude Gaudin)

Réaction également du député PS de Marseille Patrick Mennucci qui juge la polémique excessive.

Patrick Mennucci trouve le dossier de Libération exagéré.

La déléguée à l'éducation à la ville de Marseille Danielle Casanova, parle quant à elle d'"exagérations" et de "Marseille Bashing". 

Danielle Casanova dénonce un "Marseille bashing".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess