Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

L'université de Nantes reporte les examens prévus ce jeudi sur deux sites

mercredi 16 mai 2018 à 20:47 Par Martial Cure, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Des étudiants opposés à la loi Vidal ont empêché la tenue des épreuves de sociologie, histoire et langues ce mercredi après-midi en manifestant bruyamment dans la salle d'examen à Rezé. L'université de Nantes a décidé de reporter les épreuves prévues jeudi sur deux autres sites.

Intervention de la police, lundi matin, devant le centre d'examens de la Trocardière, à Rezé
Intervention de la police, lundi matin, devant le centre d'examens de la Trocardière, à Rezé © Radio France - Antoine Denéchère

Nantes, France

A l'université de Nantes, les épreuves qui se déroulent depuis lundi à la Trocardière à Rezé, sont perturbés malgré la présences des forces de l'ordre pour protéger l'accès aux salles d'examens. Lundi après-midi un partiel de sociologie avait dû être reporté après l'irruption d'une centaine d'étudiants opposés à la loi ORE. Mardi, la tension était montée d'un cran, avec l'interpellation d'une jeune manifestante pour outrage à l'encontre de personnels de l'université. Ce mercredi, les épreuves prévues l'après-midi en sociologie, histoire et langues n'ont pas pu se tenir; des étudiants présents dans la salle se sont levés et ont bruyamment critiqué la loi Vidal, provoquant l'interruption et le report des épreuves.

En fin d'après-midi ce mercredi, l'université a décidé de reporter les examens prévus jeudi sur deux autres sites, le parc des expos de La Beaujoire et le Service Universitaire des Activités Physiques et Sportives (SUAPS). Des appels avaient été lancés sur les réseaux sociaux pour les perturber.