Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'Université de Poitiers va finalement postuler au label Bienvenue en France

-
Par , France Bleu Poitou

L'Université de Poitiers va postuler au label Bienvenue en France. Bien qu'opposée aux droits différenciés, l'université pictave veut figurer sur ce "Tripadvisor des facs", et rappelle qu'elle accueille tout étudiant étranger depuis toujours, y compris sans chéquier.

Illustration
Illustration © Maxppp - Maxppp

L'université de Poitiers va candidater au label "Bienvenue en France". Ce label payant (environ 3.500 euros) a été institué par le gouvernement et est attribué par Campus France aux universités qui respectent un certain nombre de critères en matière d'accueil d'étudiants étrangers : ça va de l'accueil au train à l'arrivée en gare jusqu'à l'aide pour trouver un logement en passant par l'accompagnement vers une meilleure intégration. 

"Poitiers dit bienvenue à tous les étrangers, même sans chéquier"

Sur le papier, ce label est idéal pour Poitiers, sauf en ce qui concerne les frais différenciés. L'Université pictave s'est toujours opposée à faire payer plus cher les étudiants hors union européenne. C'est d'ailleurs pour ça que l'établissement poitevin ne fait pas partie des premiers labellisés. En accord avec ses valeurs, Poitiers a tardé à postuler. Dans l'idée, il n'était pas question d'être une vitrine prétexte pour le gouvernement alors que Poitiers était contre ces droits différenciés. 

De l'importance de décrocher le label malgré tout

En revanche, vu la concurrence accrue entre universités, il faut tout de même décrocher ce label qui est un peu comme "le tripadvisor des universités". Christine Fernandez est en charge des étudiants étrangers à l'Université de Poitiers. Elle explique que, comme pour d'autres plateformes contributives, "Bienvenue en France" est basé sur d'étoiles pour la notation. "Ca va de une à quatre étoiles." 

Poitiers vise trois étoiles sur quatre

L'université de Poitiers a tous les atouts en matière d'accueil d'étudiants étrangers. On a mis en place un mois d'accueil entier au lieu d'une journée, des soirées d'intégration, des tuteurs à disposition. Mais il lui manque quelques éléments aux formations en anglais notamment pour prétendre à la note maximale. "Ca fait partie des pistes d'améliorations", reconnaît Christine Fernandez. 

Aucun étudiant n'a payé plus cher cette année

Et cette année, grâce aux 10% de dérogations possibles, l'université de Poitiers n'a pas fait payer de tarifs plus élevés à ses nouveaux étudiants étrangers hors Union européenne (les élèves déjà engagés dans un cursus n'étaient pas concernés). Mais d'ici deux ou trois ans, elle sera obligée de se plier à la nouvelle loi. 

15% d'étudiants internationaux

L'université de Poitiers en 2019, c'est 30.000 étudiants dont 15% d'internationaux. Sur ces 4.500 élèves issus de l'international, 60% sont des étudiants hors Europe, ce qui représente 2.700 jeunes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess