Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

L'Université de Tours abandonne la désignation François Rabelais

mardi 13 février 2018 à 17:27 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Pour éviter les problèmes d'identification, notamment à l'international, et pour gagner en clarté et en référencement sur internet, l'Université François Rabelais s'appelle désormais "Université de Tours". Un changement qui s'accompagne d'un nouveau logo et d'un nouveau site internet.

L'université de Tours a un nouveau logo et un nouveau site internet
L'université de Tours a un nouveau logo et un nouveau site internet © Maxppp - Bertrand Bechard

Tours, France

Il faudra désormais dire "Université de Tours". Après 40 années "de bons et loyaux services" comme l'explique le président de l'Université Philippe Vendrix, la dénomination Université François Rabelais est définitivement abandonnée au profit de "Université de Tours". Les multiples désignations de l'université posaient un problème d'identification et de référencement sur Google, que ce soit en France ou à l'étranger, sans oublier la difficulté supplémentaire du "ç". Désormais la traduction anglaise facilite les choses, dit Ph Vendrix,  "c'est University of Tours".

On avait des problèmes avec les correcteurs orthographiques étrangers. L'Université était rebaptisée Université Francis Le Rebelle par un consortium d'universités indiennes. C'est pas dramatique mais cela peut poser des problèmes pour des contrats d'exploitation industrielle ou des découverts - Ph. Vendrix, président de l'Université

Philippe Vendrix, le président de l'université de Tours - Maxppp
Philippe Vendrix, le président de l'université de Tours © Maxppp - Université de Tours

Une consultation a donc été lancée auprès des personnels de l'Université et à une grande majorité  (plus de 50% de participation), c'est la mention "Université de Tours" qui a été retenue et approuvée le 18 décembre en conseil d'administration. C'est le principe de clarté qui a été retenu, rajoute Philippe Vendrix. D'ailleurs, sur internet, si on tapait université François Rabelais, on avait beaucoup moins de résultats (500.000 réponses), alors que pour le terme "Université de Tours", vous aviez 12 millions de résultats. Il faut dire que dans l'usage, dans les publications scientifiques, c'est le terme Université de Tours qui était utilisé par nos collègues.

Un nouveau logo, un nouveau site internet

Pour accompagner cette nouvelle identité graphique, un nouveau logo a été créé en interne, un logo vert (évoquant la Loire) et gris (évoquant les toits d'ardoise) qui reprend le U et le T, et qui garde comme un livre ouvert sur le T, comme un clin d’œil à Rabelais.

Un nouveau site internet (en Responsive Design et qui s'adapte à tous les supports), a aussi été repensé pour capter un nouveau public, et parler aussi des animations culturelles et sportives. Avec l'intranet, il a coûté 100.000 euros, et est déployé sur les 111 lieux de l'université de Tours. L'ancien site qui n'avait pas été toiletté depuis 12 ans, accueille 2 millions de visites par an. Par ailleurs, un journal de l'Université a aussi vu le jour, soit environ 10.000 exemplaires.