Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

La Bretagne manque d'auxiliaires de vie scolaire

lundi 4 décembre 2017 à 18:20 Par Léo Rozé, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

La secrétaire d'État chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, a annoncé lundi la création de 11 200 postes d'auxiliaires de vie scolaire, en septembre 2018. Les associations bretonnes et familles d'enfants handicapés restent prudents après cette annonce.

La secrétaire d'État chargée des personnes handicapées a annoncé la création de 11 200 postes d'auxiliaires de vie scolaire, en septembre 2018.
La secrétaire d'État chargée des personnes handicapées a annoncé la création de 11 200 postes d'auxiliaires de vie scolaire, en septembre 2018. © Maxppp - Alex Baillaud IP3 PRESS/MAXPPP

Concarneau, France

Sophie Cluzel, la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées a promis lundi 11.200 nouveaux postes d'auxiliaires de vie scolaire (AVS), à la rentrée prochaine, en septembre 2018. Cela représente 4.800 recrutements supplémentaires, par rapport à ce qui était initialement prévu. La situation reste compliquée pour les élèves en situation de handicap. Il manque des AVS, c'est le cas notamment en Bretagne.

"Une AVS pour trois élèves"

Françoise Charrault connaît bien ces manques. Simon, son petit-fils, est atteint de dyslexie. Depuis septembre 2016, la Maison départementale pour les personnes handicapées (MDPH) lui reconnaît le droit à une auxiliaire de vie scolaire. Il en a bénéficié l'an dernier, en classe de troisième. Mais depuis sa rentrée en seconde, au lycée Pierre-Guéguin, à Concarneau, "il y a seulement une AVS pour trois élèves en situation de handicap dans sa classe. Le contrat n'est pas respecté par l’Éducation Nationale. Simon devait avoir une AVS", déplore-t-elle. Françoise Charrault a écrit un mail à l'Inspection académique. Elle a eu pour réponse qu'un poste serait pourvu fin novembre. Pour l'instant, elle attend toujours.

"Pas forcément suffisant" Anne-Laure Le Gall, APF

Anne-Laure Le Gall, de l'Association des paralysés de France, reste prudente après cette annonce. "C'est une bonne nouvelle, mais ça ne suffira pas forcément à répondre aux besoins." Et d'après elle, il faut "accélérer les créations postes, mais aussi pérenniser ces emplois".