Éducation

La colère des étudiants boursiers tourangeaux

Par Emma Sarango, France Bleu Touraine jeudi 15 octobre 2015 à 18:40

Le CROUS Orléans-Tours a reçu 5 000 demandes de bourses supplémentaires
Le CROUS Orléans-Tours a reçu 5 000 demandes de bourses supplémentaires © Maxppp - BERTRAND BECHARD

De nombreux étudiants boursiers tourangeaux n'ont pas encore touché leurs aides depuis la rentrée. Ils se mobilisent vendredi pour dénoncer l'inertie du CROUS. Le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires répond que ce retard est lié à une explosion des demandes.

L'Union des Etudiants Communistes de Tours appelle vendredi à une mobilisation des boursiers. Presque deux mois après la rentrée, certains n'ont pas reçu leur versement de la part du CROUS, le centre régional des œuvres universitaires et scolaires.

Avec les moyens du bord

C'est le cas par exemple de Julie, 20 ans. Elle est étudiante en 3ème année de philosophie à l'Université François Rabelais de Tours. Elle doit normalement bénéficier de 320 euros de bourse par mois. Alors depuis la rentrée, elle fait avec les moyens du bord. "Une amie m'a proposé de m'héberger", explique la jeune fille_. "Je lui paye un petit loyer, elle m'avance les factures et je fais les courses".  Julie avait travaillé l'été dernier donc elle avait un peu d'argent de côté. Mais sans sa bourse, il ne lui reste que quelques euros pour finir le mois d'octobre.__ "J'ai essayé de chercher un travail mais je ne peux pas me permettre de manquer  des cours et risquer de rater mes examens" _regrette l'étudiante. "Ma mère, qui est à la retraite, m'a dit qu'elle pourrait recommencer à travailler pour m'aider mais j'espère ne pas avoir à en arriver là."

"Nous avons plus de 150 appels par jour" - la direction du CROUS

Julie a essayé de contacter pendant plusieurs semaines le CROUS par téléphone, puis par mail. On lui a finalement répondu qu'une fois le dossier traité, il faudrait qu'elle attende 15 jours avant de recevoir son versement. "Notre accueil téléphonique enregistre plus de 150 appels par jour" se défend la direction du CROUS Orléans-Tours que nous avons contacté. "Les étudiants sont invités soit à renouveler leurs appels, soit à se déplacer dans les services, soit à écrire un mèl"".

32 000 demandes enregistrées

Pour justifier ce retard, le CROUS met en avant une explosion des demandes : 5 000 de plus cette année à Orléans et Tours à cause "d'une augmentation du nombre d'étudiants inscrits, aux communications faites sur le portail Admission Post Bac, et à l'intégration en urgence des bourses du Ministère de l'Agriculture." Au pont que les services des bourses ont été fermés au public du 21 au 30 septembre pour mieux traiter les demandes en cours. Toujours selon le CROUS, au 15 octobre, il restait en attente 1 700 dossiers pour lesquels il manque des pièces.