Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

La colère gronde dans les écoles maternelles chambériennes !

jeudi 21 décembre 2017 à 18:39 Par Anabelle Gallotti, France Bleu Pays de Savoie

Depuis septembre la mairie a instauré un délai de carence de sept jours pour le remplacement des ATSEM. Et d’autres mesures du même type pourraient être prises dès la rentrée prochaine.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - maxppp

73000 Chambéry, France

Les ATSEM en souffrance

Les ATSEM, Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles ne sont remplacées qu'au bout de sept jour d'absence dans les écoles. La majorité des Atsem, parents d'élèves et instituteurs sont contre cette mesure. Une réunion publique a été organisée jeudi soir à Chambéry le Haut, à l’initiative d’une intersyndicale d’enseignants et de parents d’élèves. Une petite centaine de personne était présente.  Pour les syndicats "cette décision impacte directement les conditions d'accueil et de travail des enfants. Et ceci est inacceptable. Il en va de même pour la surcharge occasionnée pour les autres agents qui doivent se répartir le travail au pied levé. La présence d’une ATSEM par classe maternelle est un élément très important pour favoriser les apprentissages des élèves et notamment les élèves les plus en difficulté. L’ATSEM accompagne l’enseignant pour favoriser les tâches éducatives et pédagogiques nécessaires pour un accueil de qualité et bienveillant.". 

Témoignages anonymes d’Atsem, passionnées par leur travail mais déconcertée par les décisions de la mairie

Marche arrière de la mairie face au mécontentement général mais pas sur tous les points

La mairie annonce sur France Bleu que ce délai de carence ne sera pas reconduit à la rentrée 2018 « on se rend compte que les écoles sont mises en difficulté, c’est une mesure que l’on ne reconduira pas » indique Muriel Jeandet, élue en charge des affaires scolaires. En revanche l’élue précise « si les enseignants savent à l’avance qu’ils vont perdre, par exemple, 50 % d’un temps d’Atsme, en temps scolaire, ils peuvent s’organiser à l’avance et faire les choses différemment »

La mairie assure qu’aucune décision n’a été prise pour l’instant. En attendant la mobilisation des parents d’élèves notamment et des syndicats se poursuit. 

Le sentiment général c'est que les Atsem ne sont pas reconnues dans leur travail

La mobilisation s'organise contre ces décisions de la mairie  - Radio France
La mobilisation s'organise contre ces décisions de la mairie © Radio France - Anabelle Gallotti