Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

La Croix-Rouge lance sa collecte de fournitures scolaires au Pontet

jeudi 24 août 2017 à 7:00 Par Adrien Serrière, France Bleu Vaucluse

L'opération banque scolaire de la Croix-Rouge a démarré. Jusqu'au 9 septembre, l'association appelle à la générosité des clients des magasins Cultura. Ils peuvent acheter et offrir à la Croix-Rouge des fournitures scolaires qui seront redistribuées aux familles défavorisées.

La Croix Rouge collecte des stylos, cahiers, agendas... Tout ce qui peut remplir le cartable d'un écolier.
La Croix Rouge collecte des stylos, cahiers, agendas... Tout ce qui peut remplir le cartable d'un écolier. © Radio France - Adrien Serrière

Le Pontet, France

À l'entrée du magasin Cultura du Pontet, Dominique et Christian, deux bénévoles de la Croix-Rouge, interpellent les clients. S'ils le souhaitent ils peuvent acheter des fournitures scolaires et les offrir ensuite à l'ONG.

''J'ai acheté des gommes, des stylos, des protèges-cahiers.. Je donne souvent parce que ça me fait plaisir", explique Andrée, une généreuse cliente du magasin.

L'an dernier, l'opération banque scolaire a permis de récolter 23 tonnes de fournitures scolaires.

Cette année la Croix-Rouge espère faire aussi bien voire battre le record de 28 tonnes récoltées en 2015. Ces fournitures seront ensuite redistribuées par les centres communaux d'action sociale aux familles défavorisées, celles qui n'ont pas les moyens d'acheter tout ce que les écoles leur demandent.

"La nécessité c'est l'alimentaire, mais si on peut pas se nourrir, on ne peut pas non plus acheter le basique pour que l'enfant aille à l'école." Christian Beaussart, vice président de la Croix-Rouge d'Avignon

Reportage au Pontet dans un magasin participant à l'opération