Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

La dernière récré pour 91 professeurs des écoles en Meurthe et Moselle

jeudi 5 juillet 2018 à 6:07 Par Mohand Chibani, France Bleu Sud Lorraine

Vendredi retentira la dernière sonnerie pour bon nombre de professeurs des écoles. En Meurthe et Moselle, ils sont 91 à raccrocher les cartables sur 4000 enseignants du primaire. Portrait de l'un d'eux : Jean Marc Dap, directeur de l'école de Buthégnemont à Nancy

Ce vendredi sera la dernière journée de classe pour Jean Marc Dap
Ce vendredi sera la dernière journée de classe pour Jean Marc Dap © Radio France - Mohand Chibani

Nancy, France

Si les enfants attendent avec impatience la fin de la semaine pour partir enfin en vacances, certains enseignants, ceux qui raccrochent définitivement, eux, appréhendent. Il n'est pas toujours facile en effet de ranger son cartable après avoir passé des années dans une classe à transmettre des savoirs aux enfants. Fini la sonnerie qui donne la cadence d'une journée de cours, fini aussi le brouhaha permanent de la cour de récré. Sur les 4000 professeurs des écoles que compte le département de Meurthe et Moselle, ils sont en moyenne une soixantaine à faire valoir leur droit à la retraite chaque année (79 en 2017, 74 en 2016 et 59 en 2015). Selon le rectorat, ils sont 91 cette année à partir à la retraite en Meurthe-et-Moselle, 38 dans les Vosges, 117 en Moselle et 17 en Meuse.  

Je savoure chaque instant avec mes élèves, Jean Marc Dap

Jean Marc Dap, directeur de l'école de Buthegnémont à Nancy fera partie de ces futurs retraités ce vendredi, et ce n'est pas sans émotions qu'il vit ces derniers moments devant ses élèves après 42 ans de bons et loyaux services "Oui c'est une semaine particulière et comme je savais que c'était la dernière, je savoure chaque instant avec mes élèves". Jean Marc est entré à l'école normale de Nancy en 1978, pour en sortir diplômé en 1980. Nommé à Buthegnémont pour remplacer une institutrice partie en Allemagne enseigner, il y restera définitivement dès son retour du service militaire en 1981. "Pour moi, être instituteur était une évidence, j'ai toujours voulu faire ça, dès l'école élémentaire".

Le plus beau métier du monde

Ce natif de Moselle, s'est engagé à fond dans son métier, "le plus beau métier du monde" dit il car "on transmet des savoirs, on crée du lien avec les enfants. Quand un élève vous appelle, Maître, il y a toujours quelque choses de magique qui se passe et ce que j'essaie de transmettre aux élèves c'est qu'ils ont le droit de se tromper car l'erreur fait aussi partie des savoirs".

Passionné par le travail du bois, il affirme qu'il ne redoute pas la retraite car avec son épouse (également professeur des écoles qui prend aussi sa retraite ce vendredi), il ne manque pas de projets, mais le plus dur pour lui sera ce vendredi à 16 h 00, lorsque retentira une dernière fois pour lui la sonnerie de l'école "là quand je vous parle, je suis ému et il est vrai que lorsque je rangerai mon cartable et que je fermerai la porte de la classe, il y aura sans doute une larme qui coulera".