Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

La fabuleuse histoire de Wakery, du Mali à une grande école de couture de Paris en passant par un lycée de Pierrelatte

mardi 29 mai 2018 à 3:12 Par Pierre-Jean Pluvy, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Ce jeune Malien a atterri en France il y a deux ans et demi. En septembre prochain, il intègre la prestigieuse école de la chambre syndicale de la couture à Paris.

Wakery dans la cour du lycée Gustave Jaume de Pierrelatte
Wakery dans la cour du lycée Gustave Jaume de Pierrelatte © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Pierrelatte, France

Wakery se souviendra toujours de ce long voyage entre le Mali et la France où il a frôlé la mort à plusieurs reprises.  

C'était l'enfer. On ne peut pas imaginer ça". — Wakery

Il y a deux ans et demi, Wakery finit par arriver en France. Il est pris en charge dans un foyer de Montélimar pour mineurs isolés. Il a alors 14 ans. Ses éducateurs le scolarisent. Il reste une place dans un CAP couture/métiers de la mode au lycée Gustave Jaume de Pierrelatte. Wakery ne réfléchit pas. Pourquoi pas ? 

Un véritable don pour la couture

Il faut juste que quelques jours à sa prof de couture pour remarquer que Wakery a un vrai don pour le dessin et la couture. Il ne se contente pas du travail qu'on lui donne à faire mais il crée en permanence. Il veut toujours aller plus loin, multiplie les stages. Une véritable révélation.  Après avoir observé de près un ananas, il veut reproduire le dessin de l'écorce du fruit sur une robe. C'est ainsi que naît la robe ananas. Elle est exposée dans l'entrée du lycée. 

La robe ananas de Wakery - Radio France
La robe ananas de Wakery © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

L'école de la chambre syndicale de la couture à Paris

Wakery va de stage en stage. Ses tuteurs sont à chaque fois satisfaits de son travail et de son engagement. A l'opéra d'Avignon, son maître de stage lui propose une formation en alternance entre l'opéra d'Avignon et l'école de la chambre syndicale de la couture à Paris. Il faut réfléchir vite. Wakery accepte. Ses profs organisent une cagnotte pour financer ces études qui vont couter cher.

Un financement participatif sur la plateforme Leetchi. Près de 4000 euros ont déjà été récoltés pour participer au coût des voyages entre Avignon et Paris ainsi qu'au logement à Paris. La cagnotte est ouverte jusqu'en juin. Wakery aura 17 ans au mois de novembre. Dans son parcours de migrant, il n'aurait jamais cru intégrer une des plus prestigieuse école de la mode en France.