Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

La fac de Droit-Economie-Gestion d'Orléans quittera le campus de la Source en 2024 pour le site Madeleine

-
Par , France Bleu Orléans

Cette fois, c'est officiel : le déménagement de la fac de Droit-Economie-Gestion d'Orléans est acté. Le conseil d'administration de l'Université a adopté le projet à une large majorité. Adieu la Source, direction Madeleine en centre-ville pour cette composante de l'Université, en 2024.

Les travaux de démolition de l'ancien hôpital Madeleine ont commencé l'an passé
Les travaux de démolition de l'ancien hôpital Madeleine ont commencé l'an passé © Radio France - Antoine Dénéchère

C'est la fin d'un vieux de serpent de mer à Orléans : un campus universitaire sera bien créé en centre-ville. Il y a 15 ans, un premier projet - qui consistait à déménager la fac de lettres sur la friche Bourgogne-Dessaux - avait échoué, en raison de l'opposition du monde universitaire. Mais cette fois-ci, le conseil d'administration de l'Université d'Orléans a donné son feu vert, lors d'un vote historique ce mercredi (78% des votants). Le déménagement de la faculté de Droit-Economie-Gestion sur le site de l'ancien hôpital Porte Madeleine est acté pour septembre 2024.

Le principe "1 Université, 2 campus" 

"Le projet Madeleine est le premier volet d'une véritable refondation de l'Université d'Orléans, se réjouit Ary Bruand, le président de l'Université. Dans les années 60, il y avait eu la décision de recréer une université à Orléans, à la Source. Aujourd'hui, c'est la décision de réinvestir le centre-ville, tout en restant très fort sur le campus de la Source. C'est l'ambition de marcher sur deux jambes, une jambe en centre-ville, l'autre à la Source. L'enjeu est important pour Orléans, qui aujourd'hui n'est pas suffisamment irrigué par la vie étudiante."

Dans le détail, le futur campus Madeleine accueillera à la fois l'actuelle faculté de droit-économie-gestion, mais aussi de nouvelles formations autour du droit appliqué au numérique ("école de la DATA") et un "learning center" - c'est le nom donné aux nouvelles générations des bibliothèques universitaires, hyper-connectées. Le syndicat d'étudiants UNEF s'inquiète déjà des futures conditions d'accueil : "Les chiffres à l'heure actuelle, c'est 200 places en restaurant universitaire, et 100 logements universitaires : pour 4 200 étudiants, c'est très très insuffisant, s'alarme Marielle Brame, la présidente de l'UNEF Orléans, qui rappelle qu'un tiers des étudiants actuels en droit-économie-gestion sont boursiers. "Ce sont là des points de vigilance, minimise Ary Bruand, tous les dossiers n'ont pas le même degré d'avancement, le CROUS notamment n'a pas arrêté définitivement ses projets."

Un coût d'au moins 67 millions d'euros

Quant au campus de la Source, il fera l'objet d'une réorganisation, une fois ce déménagement achevé. Les locaux abandonnés par la fac de droit économie et gestion accueilleront un pôle sciences de la pédagogie et un pôle administratif. Le pôle pédagogie regroupera en fait les 2 écoles supérieures de professorat et de l'éducation (ESPE), situées actuellement faubourg Bourgogne et faubourg St Jean ; le pôle administratif intégrera la présidence de l'université, qui quittera ainsi le château de la Source, comme le souhaitait la ville. Enfin, l'actuelle bibliothèque de la fac de droit sera réaménagée pour organiser des colloques. "Aller en centre-ville en laissant derrière nous des locaux vides ou avec une moindre activité aurait été inacceptable, souligne Ary Bruand. Le projet Madeleine va vraiment de pair avec une transformation du campus de la Source, un véritable rebond de ce campus pour l'améliorer."

Combien coûtera cette réorganisation du camus de la Source ? Aucun chiffre n'est encore avancé, mais cela s'ajoutera aux 67 millions d'euros nécessaires à la création du campus Madeleine. C'est, entre autres, ce qui fait tiquer Alexis Boche, représentant FSU au conseil d'administration, et qui s'est opposé au projet. A ses yeux, d'autres choix stratégiques auraient été possibles : "En réalité le vote d'aujourd'hui marque 2 choses. Premièrement, l'abandon du campus de la Source pour les années à venir, étant donnée la concentration des investissements publics sur le site Madeleine. Deuxièmement, et pour la même raison, le renoncement à la possibilité de créer à court terme une première année de médecine à Orléans, malgré les problèmes de déserts médicaux en région Centre Val-de-Loire."

La répartition du financement de ces 67 millions d'euros pour le campus Madeleine a été dévoilée : 30 millions d'euros seront apportés par Orléans métropole, 20 millions d'euros par le Département du Loiret, 8,5 millions par la Région Centre Val-de-Loire, 8,5 millions par l'Etat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu