Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

La Flèche : les parents d'élèves bloquent l'école pour dénoncer le départ d'une institutrice

lundi 1 octobre 2018 à 4:48 Par Pierre-Antoine Lefort, France Bleu Maine

Les parents d'élèves de l'école André Fertré, à La Flèche, bloquent l'entrée de l'établissement ce lundi matin. Ils dénoncent le départ d'une professeure, installée à la tête de sa classe depuis septembre.

Des parents d'élèves ont décidé de bloquer l'école André Fertré ce lundi matin, pour dénoncer le départ d'une enseignante.
Des parents d'élèves ont décidé de bloquer l'école André Fertré ce lundi matin, pour dénoncer le départ d'une enseignante. © Maxppp - Luc Nobout/IP3 PRESS/MAXPPP

La Flèche, France

Un mois après le début des cours, certaines classes semblent connaître encore quelques dysfonctionnements. Ce lundi matin, les parents d'élèves bloquent l'entrée de l'école primaire André Fertré, à La Flèche. Ils s'opposent au départ d'une professeure remplaçante, qui gère une classe de CM1-CM2, au profit d'un enseignant contractuel, qui n'a pas passé le concours pour devenir professeur. 

Certains parents ont pu rencontrer l'inspectrice de l'académie. C'est le cas de Sébastien Majchrzak, secrétaire de l'Association des Parents d'Elèves "les écoles en couleurs". "Elle a expliqué que c'était un problème de ressources humaines : les contractuels sont positionnés sur un poste précis, alors que les remplaçants peuvent être envoyés sur plusieurs écoles, ils sont plus flexibles."

Les élèves perturbés

Lorsque les enfants ont appris le départ de l'enseignante, certains ont eu du mal à digérer. "Y a eu même certains enfants qui ont pleuré", assure Mickaël Moreau Chauvin, le papa d'un des élèves. " Ils ont préparé tout un projet sur l'année scolaire. Ils commencent à travailler sur certaines choses, puis on leur dit qu'ils peut être changer parce que l'autre personne qui va venir travaille peut être autrement. A cet âge là c'est pas facile.

Un départ d'autant plus mal vécu que la professeure était très appréciée des élèves et des parents, selon Sébastien Majchrzak. "On est très surpris de cette décision, l'entente était parfaite. Il n'y aucune justification pédagogique à ce changement, il se fait fait au détriment des enfants."

Les parents demandent donc le maintien de la professeure jusqu'à la fin de l'année scolaire et espèrent bien recevoir le soutien d'élus de la commune.