Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Les enseignants vauclusiens disent non au projet de loi sur la fonction de directeur d'école

-
Par , France Bleu Vaucluse

Une proposition de loi pour améliorer la situation des directeurs d'école est en cours d'examen à l'Assemblée nationale ce mercredi 24 juin. La fédération Force Ouvrière de l'enseignement du Vaucluse y est fermement opposée.

 Les enseignants vauclusiens disent non au projet de loi sur la fonction de directeur d'école.
Les enseignants vauclusiens disent non au projet de loi sur la fonction de directeur d'école. © Radio France - Elsa Vande Wiele

Ils étaient en première ligne au moment de rouvrir les établissement scolaires après le confinement : les directeurs d'écoles. Une proposition de loi pour améliorer leur situation est examinée ce mercredi 24 juin en première lecture à l'Assemblée. Une "première étape" pour leur faciliter la tâche, selon la rapporteure, Cécile Rilhac (LREM). 

"Si le directeur devient un maillon de la chaîne hiérarchique, il ne pourra plus nous défendre." Tanguy Langlet, du syndicat FO de Vaucluse

Le texte, porté par La République en Marche, fait du directeur le "délégataire de l’autorité académique" et entend reconnaître la spécificité de la fonction en en faisant un "emploi fonctionnel", terme qui renvoie à des postes de direction.

La fédération Force Ouvrière (FO) de l'enseignement du Vaucluse y est fermement opposée. Le secrétaire adjoint, Tanguy Langlet :  Imaginons qu'il y a une fermeture de classe proposée par le directeur académique, aujourd'hui, le directeur est le premier à nous défendre. S'il devient un maillon de la chaîne hiérarchique, il ne pourra plus le faire."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu