Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

La licence de droit d'Evreux va fermer !

mercredi 1 novembre 2017 à 17:13 Par Delphine Garnault et Camille André, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Les 200 étudiants en droit à Evreux ont reçu un courrier dans leur boite mail ce mardi. A la rentrée prochaine, ils ne pourront plus étudier à Evreux : il faudra aller à Rouen.

La 3ème année de  licence se déroulait de toute façon à Rouen
La 3ème année de licence se déroulait de toute façon à Rouen © Maxppp - Maxppp

Évreux, France

La licence de droit d'Evreux va fermer. La Préfecture de l'Eure accueille des premières et secondes années en droit depuis 1992 mais ce mardi les 200 étudiants ont reçu un courrier dans leur boite mail. Dès la rentrée 2018, ils ne pourront plus étudier à Evreux. Il iront sur Rouen. La décision a été prise par le conseil d'administration de l'université de Rouen le 20 octobre dernier.

De moins bons résultats

D'abord les étudiants ne sont pas assez nombreux : ils étaient 156 en L1 et 53 en L2 en janvier 2017. Ensuite le cycle n'est pas complet : la 3ème année est à Rouen et enfin les résultats sont moins bons que la moyenne avance la direction de l'Université de Rouen dans un communiqué.

Il faut une autre formation à Evreux

Galaad Emeraud, le président du syndicat étudiant UNEF à Rouen regrette "la destruction de cette université de proximité tout en reconnaissant que ce n'est pas Oxford". Une décision de fermeture que l'on juge regrettable à la mairie d'Evreux. Le maire Guy Lefrand a d'ailleurs écrit un courrier au président de l'Université de Rouen déplorant de ne pas avoir été consulté et concerté. La ville demande que d'autres formations soient mises en place. Robin Fréret, conseiller municipal délégué à Evreux, en charge de la vie étudiante et des nouveaux arrivants espère qu'Evreux pourra notamment accentuer ses formations en médical et paramédical.