Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

La mairie du Mans ne lâche pas sur la carte scolaire !

mercredi 18 juillet 2018 à 6:17 Par Thomas Larabi, France Bleu Maine

Mécontent des fermetures de classes, l'adjoint au maire du Mans Claude Jean a envoyé une lettre d'urgence à l'inspecteur d'académie, au ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer ainsi qu'à Marlène Schiappa et aux députés sarthois.

Claude Jean, adjoint au Maire, a envoyé une lettre à l'inspecteur d'académie et Jean-Michel Blanquer
Claude Jean, adjoint au Maire, a envoyé une lettre à l'inspecteur d'académie et Jean-Michel Blanquer © Radio France - Thomas Larabi

Le Mans, France

37 fermetures de classe en Sarthe, cinq dans la ville du Mans. L'adjoint au maire Claude Jean a envoyé une lettre d'urgence à l'inspecteur de l'académie, au ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer ainsi qu'à Marlène Schiappa et aux députés sarthois.  

L'objectif de ce courrier : empêcher la fermeture de classes dans des écoles pourtant au-dessus du seuil de fermeture selon lui, et alors que le comptage prévu au mois de septembre pourrait encore acter la fermeture de trois nouvelles classes dans la métropole.

Un comptage faussé ?

"Avec les parents, on redoute que certains élèves inscrits ne soient pas tous présents le jour de la rentrée pour le comptage" craint Claude Jean. Le collectif des parents atterrés sera d'ailleurs présents dans six école mancelles le jour de la rentrée pour contrôler ce comptage, avec l'aide d'un huissier si besoin. 

Et ce comptage pourrait être décisif dans certains cas, comme à l'école maternelle des Maillets. Elle compte trois classes pour 100 élèves, soit environ 35 enfants par classe. La décision d'ouvrir une quatrième classe ne sera prise qu'à la suite de ce comptage. 

L'adjoint au maire du Mans redoute également un manque de remplaçants, de moins en moins nombreux de l'aveu même de l'inspecteur d'académie.