Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

La meilleure nounou de France est rochelaise

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

Solène Laffargue, habitante de La Rochelle, vient d'être élue meilleure nounou de France ! Plus de 20 heures par semaine, cette ancienne professeure d'histoire-géographie garde Mathilde, 6 ans, et Zoé, 9 ans. Cette super nounou fait désormais partie intégrante de la famille.

Solène (à droite) garde Mathilde, 6 ans, et Zoé, 9 ans, les deux filles de Marie (à gauche)
Solène (à droite) garde Mathilde, 6 ans, et Zoé, 9 ans, les deux filles de Marie (à gauche) © Radio France - Marine Protais

La Rochelle, France

A 28 ans, elle vient d'être élue meilleure nounou de France ! Solène Laffargue, habitante de La Rochelle, a reçu ce titre de la part du CFTC Santé Sociaux. Elle s'est distinguée des 349 autres nounous dont les dossiers avaient été présentés au jury par les mamans, un moyen pour elles de montrer leur reconnaissance. C'est donc cette jeune assistante maternelle qui l'a emporté.

Depuis un an, Solène s'occupe de Mathilde, 6 ans, et Zoé, 9 ans. Elle passe plus de 20 heures par semaine avec elles, essentiellement dans leur maison de Nieul-sur-Mer, près de La Rochelle. Et sa présence se remarque dès l'entrée dans la chambre de Zoé, où est exposée leur dernière création. 

"C'est un centre équestre !", s'exclame la petite fille, fan d'équitation, comme sa nounou. Elle montre du doigt l'écurie, les box, la sellerie... Un tas d'équipements réalisés grâce à des morceaux de bois récupérés par Solène. 

Apprendre à gérer la maladie

La nounou n'est jamais à court d'idée pour occuper les deux sœurs. A 6 ans, Mathilde s'est même découvert des talents de pâtissière grâce à elle. "J'adore les gâteaux", confie-t-elle, sourire en coin. Elle avoue avoir une préférence pour les gâteaux au chocolat ou à la vanille. Mais sa plus belle création reste une licorne en pâte à sucre, réalisée avec l'aide de Solène.

Outre les cours de cuisine, la nounou ne s'arrête jamais. Elle emmène les filles à l'équitation le mercredi, les récupère à l'école tous les soirs, les gardent parfois la nuit ou très tôt le matin. C'est un vrai bonheur pour la maman. Marie a 40 ans. Elle est agent d'assurance et travaille beaucoup, alors faire garder ses filles est une nécessité. Mais il lui aura fallu huit ans avant de tomber sur la nounou idéale.

Mathilde est diabétique donc j'ai eu beaucoup de problèmes avec des nounous qui géraient très mal la situation, ne comprenaient pas la maladie, ou alors qui ne venaient pas du tout.

L'arrivée de Solène dans la famille a changé la vie de Marie, la maman - Radio France
L'arrivée de Solène dans la famille a changé la vie de Marie, la maman © Radio France - Marine Protais

Solène est un peu la perle rare aux yeux de cette maman. Et elle apprend vite ! Après une formation de 48 heures seulement par Marie, elle a su distinguer une hypoglycémie d'une hyperglycémie, elle sait même changer une pompe à insuline, des gestes minutieux qui soulagent la mère de famille. "Je peux partir sereine au travail le matin", ajoute-t-elle, reconnaissante.

Solène est un vrai bonheur. Elle a toujours le sourire, les filles sont ravies de la voir. Elle a changé ma vie !

De prof d'histoire à nounou

La vie de la nounou a également radicalement changé. Solène est assistante maternelle depuis quelques mois seulement. Avant, elle était enseignante d'histoire-géographie

En tant que prof, il me manquait le côté affectif avec les enfants. Je trouve que le cadre de l'école coupe un peu le côté humain. J'ai donc préféré me tourner vers cet autre métier qui m'épanouit beaucoup plus.

A en croire les deux petites filles, cette reconversion est une très bonne idée. Solène est un peu devenue leur grande sœur. L'aînée, Zoé, lui a même demandé de devenir sa marraine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu