Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

La Motte-Servolex : les parents se mobilisent contre des classes de 31 élèves en maternelle

dimanche 2 septembre 2018 à 15:05 Par Nelly Assénat, France Bleu Pays de Savoie

C'est la mauvaise surprise de la rentrée pour les parents d'élèves de l'école Picolet à La Motte-Servolex en Savoie. Une classe a été supprimée avant l'été et aujourd'hui les enfants qui font leur rentrée devraient être 31 par classe de maternelle.

Les parent réclament l'ouverture d'une 4e classe de maternelle (illustration)
Les parent réclament l'ouverture d'une 4e classe de maternelle (illustration) © Maxppp -

La Motte-Servolex, France

Ce lundi matin, jour de rentrée, sera un peu plus tendu que d'habitude pour les parents d'élèves de la maternelle de l'école Picolet de la Motte-Servolex en Savoie. Ils vont se mobiliser devant l'école et faire signer une pétition pour obtenir l'ouverture d'une quatrième classe de maternelle. Cette classe avait été fermée en fin d'année scolaire pour des raisons d'effectifs. 

31 élèves par classe de maternelle

"Lors du comptage des enfants en juin dernier, nous étions en dessous des effectifs nécessaires avec 87 élèves, une fermeture de classe a été décidée", explique Audrey Saint-Georges, représentante des parents d'élèves.    "Mais nous avons appris la semaine dernière lors de la réouverture du service scolaire qu'il y avait de nouvelles inscriptions et que nous étions à 93 élèves inscrits".

"Ça ne va être que de la garderie" — Audrey Saint-Georges, parent d'élève

Le calcul est vite fait, avec trois classes de maternelle cela signifie 31 élèves par classe. "Ça me semble un peu beaucoup", explique Audrey saint-Georges, "Ce sont des petits de 3 ans qu'il faut aider pour tout faire. _C'est pénalisant pour les élèves et les instituteurs_. Ça va être épuisant et ça ne va être que de la garderie".

Ce lundi matin jour de rentrée l'inspection devrait repasser pour compter les élèves et décider ensuite ou pas d'une ouverture de classe. Les parents d'élèves seront donc bien présents et feront circuler leur pétition.