Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La nouvelle carte scolaire prévoit six fermetures de classes en Lozère

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Les communes de Badaroux, Albaret, Chanac, Fournels, Marvejols et Rouffiac sont concernées par une fermeture de classe à la rentrée de septembre. La carte scolaire prévoit une création dans le village de Rimeize.

Alexandre Falco directeur académique des services de l’Éducation national (Dasen) en Lozère
Alexandre Falco directeur académique des services de l’Éducation national (Dasen) en Lozère © Radio France - said makhloufi

La nouvelle carte scolaire prévoitsix fermeturesde classes en Lozère. Ces fermetures sont liées à une baisse des effectifs à la rentrée prochaine explique Alexandre Falco, directeur académique des services de l’Éducation national (Dasen) en Lozère. "Bien que nous ayons une baisse des effectifs cette année, il y aura 92 élèves en moins à la rentrée. Nous pouvons garder nos ressources sur le territoire. C'est un souhait de la rectrice de l'Académie de Montpellier pour pouvoir redéployer et répondre au plus près des besoins de ce territoire. Les ressources que nous retirons dans les classes seront redéployées."

Alexandre Falco, directeur académique des services de l’Éducation national (Dasen) en Lozère

Non aux fermetures

Sophie Barroul, parent d’élèves, se bat contre la fermeture de la cinquième classe de l’école publique Éliane-Rajchnudel de Badaroux : "Nos écoles sont petites, à taille humaine, je dirais. Et du coup, on a des conditions d'apprentissage qui sont excellentes. Les professeurs sont unanimes et disent que la plupart des élèves, voire quasiment la totalité, ont un excellent niveau ici. Je pense qu'il faut préserver la qualité de nos enseignements plutôt que de regarder la quantité des élèves dans les classes. Voilà ne pas tout compter en chiffres et en effectifs."

Sophie Barroul, parent d’élèves s

Pour le Snuipp-FSU, syndicat majoritaire représentant les personnels du premier degré au sein de la FSU, la période ne se prête pas à des fermetures, même si les effectifs sont en légère baisse. Le syndicat a argumenté pour le maintien de tous les postes et par là même pour le soutien aux écoles qui ont su répondre présentes dans la période de crise sanitaire. Le Snuipp-FSU a approuvé le projet d’ouverture à l’école de Rimeize. Cette ouverture de classe était promise depuis deux ans. Il a aussi sollicité une ouverture pour Nasbinals, actuellement classe unique, avec une prévision d’effectifs entre 18 et 20 élèves.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess