Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

La première rentrée de la nouvelle Université Clermont Auvergne

mercredi 27 septembre 2017 à 16:29 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne

L'Université d'Auvergne et l'Université Blaise Pascal ont fusionné le 1er janvier pour donner naissance à l'Université Clermont Auvergne (UCA). Les 35.000 étudiants auvergnats ont fait leur rentrée. Si la situation est tendue dans certaines formations, il n'y a pas eu de tirage au sort à Clermont.

L'UCA a fusionné les deux universités clermontoises
L'UCA a fusionné les deux universités clermontoises © Radio France - Emmanuel Moreau

Auvergne, France

Tous les bacheliers de l'académie de Clermont ont vu leur vœu numéro un exaucé. Cela n'a pas toujours été simple, il a fallu "pousser les murs" ou encore avancer ou retarder certains cours, parfois jusqu'au samedi matin. Les responsables de l'université savent aussi que de nombreux étudiants abandonnent la faculté en cours d'année, ce qui libérera de la place dans les amphithéâtres. A l'UCA, comme dans les autres facultés françaises, les secteurs en tension sont STAPS, Psychologie, PACES (tronc commun de médecine), Droit et Biologie.

Au total, 35.000 étudiants (18.000 en licence générale, 6.000 en master, 1.000 en doctorat) ont fait leur rentrée dont 5.000 étudiants internationaux, essentiellement en master ou en doctorat pour ces derniers. 4.000 étudiants sont décentralisés sur les sites de Vichy, Montluçon, Moulins, Le Puy et Aurillac. Avec les enseignants et les personnels de l'Université, ce sont près de 40.000 personnes qui dépendent de l'UCA.

La spécialisation progressive pour lutter contre l'échec

La grande nouveauté de cette rentrée est la spécialisation progressive en licence. C'est une réforme nationale mais chaque université a pu l'adapter à ses propres caractéristiques. Il s'agit d'offrir une formation pluridisciplinaire en 1ere année. Elle permet de suivre, deux, trois ou quatre disciplines voisines afin de confirmer ou de modifier son choix. Par exemple, un étudiant qui aura choisi biologie, suivra aussi des cours de chimie et de physique avant de décider de son orientation définitive à la fin du second semestre. Une nouveauté qui doit permettre de diminuer le taux d'échec en fin de 1ere année.

L'autre nouveauté à l'UCA, c'est l'ouverture d'une licence de sociologie. La filière était très demandée, elle accueille 80 étudiants en 1ere année. Les contenus de nombreuses formations ont également été modifiés pour mieux correspondre au marché du travail. Avant l'ouverture en 2018 d'un diplôme d'ingénieur en informatique par apprentissage.