Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

La réforme du bac va fermer des portes aux élèves pour Guillaume Ancelet, secrétaire départemental de la FSU 80

jeudi 10 janvier 2019 à 9:22 Par Valérie Massip, France Bleu Picardie

Alors que le forum du lycéen à l'étudiant se déroule à partir de ce jeudi à Amiens, Guillaume Ancelet, secrétaire départemental du syndicat enseignant FSU dans la Somme, invité de France Bleu Picardie ce jeudi à 8h10, réagit à la réforme du bac et au mouvement ses stylos rouges.

Le forum du lycéen à l'étudiant à Amiens se déroule alors que la réforme du bac se met en place
Le forum du lycéen à l'étudiant à Amiens se déroule alors que la réforme du bac se met en place © Maxppp - Aurélien Morissard

Somme, France

Le forum du lycéen à l'étudiant s'ouvre ce jeudi à Mégacité à Amiens en pleine réforme du baccalauréat. Dès septembre, il n'y aura plus de filières littéraire, économique et sociale et scientifique à partir de la première mais un tronc commun et des spécialités à choisir par les élèves de seconde en février. Les établissements ne proposeront pas toutes les spécialités possibles. Par exemple, il n'y aura pas d'arts à Friville-Escarbotin. 

Une carte des spécialités qui va fermer des portes

"On pense que ça va fermer des portes forcément aux élèves et les pénaliser dans leur scolarité. Ils vont subir cette carte dans les lycées plutôt ruraux" estime Guillaume Ancelet, secrétaire départemental du syndicat enseignant FSU dans la Somme. Pour lui, les choix finiront par se faire "par défaut et plus forcément par rapport à leurs envies" alors que le ministre de l'éducation met en avant un enseignement à la carte. Cette carte des spécialités par lycée dévoilée fin décembre, doit être validée ce mois-ci en comité technique académique.    

Mouvement des stylos rouges : "on se réjouit de voir que nos collègues se mobilisent"

Sur le mouvement des stylos rouges qui émerge en ce moment parmi les enseignants pour demander notamment de meilleurs salaires et de meilleures conditions de travail, Guillaume Ancelet dit : "on se réjouit de voir que nos collègues se mobilisent pour les revendications que l'on porte déjà depuis de nombreuses années... s'il y a des collègues qui souhaitent se mobiliser et trouver de nouvelles modalités d'action pour faire infléchir les nouvelles politiques gouvernementales, on s'en réjouit". Il ajoute que les syndicats pourront les accompagner quand ils chercheront à s'organiser. 

L'interview de Guillaume Ancelet, le secrétaire départemental de la FSU dans la Somme est à écouter ici.