Infos

La rentrée avant l'heure pour les professeurs stagiaires à Dijon

Par Adeline Tavet, France Bleu Bourgogne jeudi 25 août 2016 à 18:50

À une semaine de la rentrée, les professeurs stagiaires du second degré faisaient leur rentrée.
À une semaine de la rentrée, les professeurs stagiaires du second degré faisaient leur rentrée. © Maxppp - Gaël Rivallain

C'est la rentrée pour les nouveaux professeurs stagiaires du second degré ! Ils ont fait leur rentrée officielle dans l'amphithéâtre Aristote du campus universitaire dijonnais jeudi.

Proche de la rentrée solennelle, les nouveaux professeurs stagiaires du second degré ont été accueillis par la nouvelle rectrice de l'académie de Dijon, Frédérique Alexandre-Bailly, accompagnée d'Alain Bonnin, président de l'université de Bourgogne, et Marie-Geneviève Gerrer, directrice de l'école supérieure du professorat et de l'éducation (ESPE - anciennement IUFM). Une rentrée officielle jeudi dans l'amphithéâtre Aristote du campus universitaire dijonnais.

Professeurs stagiaires, qui sont-ils ?

D'une manière générale, pour devenir enseignants, que ce soit en maternelle / élémentaire, ce qui correspond au premier degré, ou en collège / lycée, correspondant au second degré, il faut, après une licence, faire un master dans une école supérieure du professorat et de l'éducation. Après la première année de master, l'étudiant passera un concours, CRPE pour les enseignants du premier degré ou CAPES pour les enseignants du second degré. Ce concours lui permettra d'entrer en deuxième année de master en alternance. Il exercera ainsi trois jours par semaine dans un établissement scolaire et suivra des cours à l'université deux jours par semaine. C'est à la fin de cette année d'alternance que le professeur stagiaire est titularisé, en accord avec le chef d'établissement, la direction de l'ESPE et son tuteur, et l'inspection académique.

L'école de la République

Cette rentrée officielle a été l'occasion pour l'université de Bourgogne et l'académie de Dijon d'appuyer sur les valeurs de l'école de la République. Fédérique Alexandre-Bailly, rectrice de l'académie de Dijon, n'a pas manqué de rappeler le contenu de la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République : "Il est important de faire de l'école un lieu de réussite, d'autonomie et d'épanouissement pour tous".

Un devoir de neutralité

On a un devoir de neutralité en tant que fonctionnaire et on n'a pas a apporter des réponses à tout, et on a simplement peut-être à susciter un débat qui ne doit pas marquer une opinion mais simplement ouvrir un questionnement auprès des élèves"
Claude Valtat, inspectrice de l'académie de Dijon.

Depuis les derniers événements, des exercices de confinement ont lieu dans certains établissements scolaires et les élèves s'interrogent ... Une formation supplémentaire à apporter aux nouveaux professeurs.

Il y a, dans les contenus de la maquette, des contenus un peu plus théoriques de réflexion sur ce qu'est, au niveau philosophique, les différentes pensées relatives aux conditions d'urgence à gérer. Et puis, je pense que ce sera aussi abordé un peu dans toutes les disciplines, parce qu'ils seront confrontés aussi à des questions d'élèves"
Claude Valtat, inspectrice de l'académie de Dijon.

Partager sur :