Infos

La rentrée des classes à Anglet

Par Jacques Pons et Valérie Menut, France Bleu Pays Basque jeudi 1 septembre 2016 à 6:00

L'école Aristide Briand à Anglet
L'école Aristide Briand à Anglet © Radio France - Valérie Menut

Jeudi 1er septembre plus de 44 500 enfants se sont rendus dans les écoles primaires publiques des Pyrénées Atlantiques. Dans le privé ils sont 13 370. Focus dans la commune d'Anglet.

A Anglet, les effectifs sont stables

Cette année plus de 2130 élèves se sont inscrits dans les 13 écoles de cette commune (un peu plus de 40 000 habitants depuis l'an dernier). Des effectifs en légère hausse (+0,8% par rapport à 2015). Néanmoins, 741 enfants se trouveront dans les maternelles (ils étaient 776 en septembre 2015) soit une baisse de 4,5% par rapport à la rentrée dernière. C'est dans le secteur élémentaire que le nombre des écoliers augmente (+3,9%). Attention cependant, ces chiffres ne sont pas définitifs car ils ne tiennent pas compte des enfants en très petite section (les moins de 3 ans qui pourraient être scolarisés à partir de janvier). Comme à chaque fois un comptage précis sera effectué le jour de cette rentrée par l’Éducation Nationale.

la population vieillit, oui, mais...

Le préau de l'école Aristide Briand - Radio France
Le préau de l'école Aristide Briand © Radio France - Valérie Menut

Le maire d'Anglet Claude Olive

Claude Olive, le maire (LR) d'Anglet face à la baisse des élèves dans les maternelles

Sujet sensible: la disparition de l'école Tivoli

La fusion de cette maternelle avec celle de Larrebat, voisine, est actée par le conseil municipal d'Anglet depuis le 4 juillet dernier. Le bâtiment de l'ancienne école accueillera en fin d'année une maison des cultures régionales ainsi que les activités de l'université du temps libre de la commune. Cette fusion s'appuie sur une baisse constante du nombre d'élèves de Tivoli (80 enfants en 2005/2006 contre 26 dans une classe à trois niveaux l'an dernier). Les enfants de Tivoli retrouveront leur institutrice à Larrebat où une 5ème classe vient d'être crée. La municipalité d'Anglet signale enfin qu'en cas d'augmentation future des enfants près de 250 places sont disponibles dans les écoles de la commune.

Du changement dans la pédagogie

A partir de cette rentrée la méthode d'appréciation des efforts de chaque enfant changera. Désormais ils seront dotés chacun d'un livret scolaire numérique qui les suivra durant leur passage à l'école. Les précisions de l'inspectrice Florence Léal.

Nouvelle approche du travail des enfants dans le primaire avec l'inspectrice Florence Léal

Tout est prêt à Aristide Briand - Radio France
Tout est prêt à Aristide Briand © Radio France - Valérie Menut

Rassurer les enfants avant de vraiment commencer les cours

Le programme du premier jour d'école avec Christine Mirail, 28 rentrées déjà! Cette année elle s'occupe de 23 élèves de CP à l'école Aristide Briand.

Le programme de la première journée de classe pour les CP d'Aristide Briand (Christine Mirail)

Les nouvelles activités périscolaires: succès à Anglet

Ce secteur d'activité ne cesse de prendre de l'importance dans la commune. 67% des enfants étaient inscrits lors de la première année. L'an dernier ils étaient 75%. Pour Anglet cela représente 1600 gamins (de la maternelle à l'élémentaire) à occuper tous les lundis, mardis et jeudis. Ces nouvelles activités périscolaires (NAP) mobilisent 125 agents de la ville auxquels s'ajoutent cette année 6 jeunes en service civique dès la fin novembre. Des NAP gratuites pour les parents mais qui pèsent 500 000 euros dans le budget de la commune (payé par l’État).

Des travaux durant les vacances

C'est une constante dans toutes les communes. La période des vacances estivales est mise à profit pour rénover et restaurer les bâtiments scolaires. A Anglet, 3 754 000 euros seront investis dans un plan pluriannuel (2014-2020) pour améliorer l’acoustique des classes et le confort thermique des écoles (596 000 euros en 2016). Cette année les deux plus gros chantiers ont concerné deux écoles, Jules Ferry et Jean Jaurès.

Il n'y a pas que le primaire. La rentrée 2016  touche aussi 39 500 élèves dans le secteur secondaire du département.

Partager sur :