Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

C'est jour de rentrée pour un peu plus de 205 000 élèves dans l'Hérault

lundi 4 septembre 2017 à 3:43 Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault

C'est le grand jour pour les élèves! Après deux mois de vacances ils reprennent le chemin de l'école ou plusieurs changements les attendent. Retour de la semaine de 4 jours, classes de CP dédoublées, retour des classes bilangues, le syndicat UNSA dénonce des décisions prises dans l'urgence.

illustration
illustration © Maxppp -

Hérault, France

Un peu plus de 205 399 élèves héraultais font leur rentrée à partir de ce lundi. La moitié dans le 1er degré, 52 518 au collège et 42 879 au lycée. Cela représente 6500 élèves de plus depuis 2014 selon le rectorat.

Pour faire face à cette augmentation, 521 postes sont créés dans l'académie de Montpellier ( Hérault) dont 490 postes d'enseignants . C'est la 4ème année consécutive que des postes sont créés se réjouit le syndicat UNSA.Cela dit, il se peut qu'on manque encore de professeurs dans certaines matières (techno,physique, maths, lettres classiques et modernes ).

4 changements phares

Le premier gros changement c'est le retour à la semaine de 4 jours. Le ministre de l'éducation a laissé le choix et au final la moitié des communes de l'Hérault ont suivi et opté pour un retour à ce rythme. A Montpellier le retour à 4 jours généralisé n'était pas possible aussi vite, trois groupes scolaires ( Jean Moulin, Jean Mermoz et Jean Zay) vont expérimenter deux formules à 4 jours avec début des cours à 8h30 ou 8h45.

La petite commune de Sussargues (Hérault) à l'est de Montpellier est aussi un cas particulier puisque l'école primaire conserve le rythme de 4,5 jours avec les TAP (temps d'activités périscolaires) de 16h à17h, en revanche l'école maternelle revient à 4 jours avec la possibilité de TAP le mercredi matin. " C'est un peu compliqué mais nous avons voulu respecter le choix des parents et des enseignants, les petits étaient fatigués" explique Eliane Lloret la maire de la commune. A la rentrée 2018/2019 prévient-elle, faute d'aides de l'état, les deux écoles risquent de repasser à 4 jours.

Eliane Lloret maire de Sussargues explique son choix

Autre nouveauté de cette rentrée, les classes à 12 élèves en moyenne pour les CP des quartiers défavorisés (réseau d'éducation prioritaire, REP+). Cela concerne 100 classes dans notre département. Jean-Robert Biggio secrétaire départemental du syndicat des enseignants UNSA estime que le dédoublement des classes de CP "c'est de l'affichage".

Le CP à 12 élèves c'est alléchant,problème, c'est fait à moyens constants (syndicat UNSA)

Jean-Robert Biggio secrétaire départemental du syndicat des enseignants UNSA sur les CP à 12 élèves

illustration - Maxppp
illustration © Maxppp -

3ème nouveauté, la réforme du collège (qui avait été beaucoup décriée) est réaménagée avec retour partout des classes bilangues et encouragement à l'enseignement du latin et du grec.

Enfin, il y aura après les vacances de la Toussaint la mise en place du programme " devoirs faits" c'est à dire un soutien gratuit après la classe pour les collégiens volontaires. Qui va s'en occuper? C'est la question que pose Jérôme Fournier secrétaire académique du syndicat des enseignants UNSA qui rappelle que 23 157 contrats aidés sont supprimés au niveau national.

Jérôme Fournier secrétaire académique du syndicat des enseignants UNSA voit d'un mauvais oeil la suppression de contrats aidés

La rentrée en musique

A noter un changement plutôt anecdotique et amusant: la "rentrée en musique" pour qu'elle soit plus festive et moins stressante. Il s'agit de proposer aux élèves, qui étaient déjà présents l'année précédente, d'accueillir leurs nouveaux camarades en musique, manière chaleureuse de leur souhaiter la bienvenue. Le recteur de l'académie de Montpellier Armande Le Pellec sera présente ce lundi matin au collège de Marseillan (Hérault) ou elle sera accueilli en musique.