Éducation

La sécurité dans les transports scolaires, ça s'apprend !

Par Noémie Philippot, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 21 septembre 2017 à 20:44

Attentifs, les élèves de 6ème écoutent les consignes de sécurité du "coach", Christian Viallon.
Attentifs, les élèves de 6ème écoutent les consignes de sécurité du "coach", Christian Viallon. © Radio France - Noémie Philippot

En rentrant au collège, une nouvelle habitude entre dans le quotidien de beaucoup d'enfants : prendre le bus. Alors l'Association Départementale pour les Transports Éducatifs de l'Enseignement Public leur apprend les règles pour circuler en sécurité.

Les 93 élèves de 6ème du collège Raoul Follereau à Chazelle-sur-Lyon ont eu une après-midi de cours un peu originale. Deux membres de l'Association Départementale pour les Transports Educatifs de l'Enseignement Public (ADTEEP) sont venus leur expliquer comment circuler en toute sécurité de la maison, jusqu'au collège.

L'ADTEEP intervient depuis 23 ans dans les 40 collèges de la Loire qui dépendent de Roanne Agglomération et du Conseil Départemental, qui lui verse 220 euros par intervention. Pour Marie-Jo Gonon, la présidente de l'association, c'est déjà bien, mais elle aimerait pouvoir être encore plus présente dans les classes : "On est seulement 5 à venir dans les collèges, alors pour 40, c'est peu ! Et on sait qu'avec les enfants il faut toujours répéter pour que les consignes soient appliquées ... Alors on compte sur les parents pour les rappeler."

Avant, je ne mettais pas toujours ma ceinture dans le car. Maintenant, je ferais vraiment attention." Un élève de 6ème du collège Raoul Follereau, à Chazelle-sur-Lyon.

Chaque intervention se déroule en deux temps : les enfants voient plusieurs vidéos, qui leurs montrent comment traverser en sécurité une fois descendu du bus par exemple. Mais le moment phare, c'est surtout l'évacuation chronométrée du car : "On démarche les transporteurs du département, qui nous mette gracieusement un bus à disposition pour l'exercice", explique Marie-Jo Gognon. Les enfants doivent sortir le plus rapidement possible du véhicule, comme s'il y avait le feu.

Même si on est très loin d'un véritable accident, le concret, ça permet de comprendre l'importance des consignes : "Avant, je ne mettais pas toujours ma ceinture dans le car, admet un des élèves, pas très fier. Maintenant, je ferais vraiment attention !"

Le moment préféré des élèves : le challenge de l'évacuation chronométrée du car.