Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

La Seine-Saint-Denis en manque de médecins scolaires

jeudi 31 août 2017 à 21:37 Par Rémi Brancato, France Bleu Paris

Les syndicats Sud Education, la FSU, la Ligue des Droits de l'Homme et la FCPE annoncent vouloir déposer un recours contre l'Etat pour "rupture d'égalité" devant le tribunal administratif. Ils dénoncent le manque de médecins scolaires en Seine-Saint-Denis et ont manifesté ce jeudi, à Montreuil.

Les professeurs et parents d'élèves se sont rassemblés devant le tribunal administratif de Montreuil
Les professeurs et parents d'élèves se sont rassemblés devant le tribunal administratif de Montreuil © Radio France - Rémi Brancato

Montreuil, France

Pas assez de médecins scolaires dans le 93 : environ 60 personnes ont manifesté ce jeudi soir devant le tribunal administratif de Montreuil en Seine-Saint-Denis. "Qu'est ce qu'on veut?" demande un enseignant au mégaphone. "Des médecins pour les enfants" répondent en chœur les manifestants. Alors que les enseignants font leur rentrée ce vendredi, les syndicats enseignants Sud Education et FSU 93 ainsi que la ligue des Droits de l'homme et la fédération de parents d’élèves FCPE annoncent qu'ils vont déposer un recours contre l'Etat pour "rupture d'égalité".

Les professeurs et les parents déplorent le manque de médecins scolaires en Seine-Saint-Denis

Pas de visite médicale pour les enfants de 6 ans

En Seine-Saint-Denis, sur les 49 postes de médecins scolaires du département, pourtant financés, seuls 17 sont pourvus selon les syndicats, un peu plus de la moitié, assure de son côté le rectorat de l'académie de Créteil.

"Les élèves de 6 ans pour qui la visite médicale est obligatoire chez un médecin scolaire n'y ont pas droit" dénonce Jules Siran du syndicat Sud Education ce qui engendre des maladies chroniques non détectées chez certains élèves. "Comme on ne fait plus les bilans en grande section de maternelle, on a des enfants qui ne sont pas dépistés, il m'est déjà arrivé de voir un enfant en CE2 ou CM1 qui était passé au travers des mailles et qui avait une surdité" raconte Pierrette Clozier, médecin scolaire à Bagnolet membre du syndicat Smeden FO.

"C'est harassant" raconte Pierrette Clozier, médecin scolaire à Bagnolet

Un problème de recrutement

Selon elle, le vrai problème, c'est la rémunération. "Les étudiants en médecine, quand ils sortent de leur internat, sont payés davantage qu'un médecin scolaire qui débute, il faut une rémunération décente!" dénonce-t-elle. La rectrice de l'académie de Créteil reconnait un problème pour recruter. "Nous avons des emplois, les budgets sont là et nous peinons à recruter" confie Béatrice Gille à France Bleu Paris. "J'incite vraiment tous les médecins qui souhaiteraient venir chez nous à le faire" ajoute-t-elle.

"Nous peinons à recruter" confirme Béatrice Gille, rectrice de l'académie de Créteil