Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

La ville d'Orléans veut convaincre les parents de l'intérêt des "ateliers ludo-éducatifs"

samedi 7 juillet 2018 à 6:30 Par François Guéroult, France Bleu Orléans

Comme prévu, la ville d'Orléans reviendra à la semaine des 4 jours à la rentrée, tout en proposant le mercredi matin des "ateliers ludo-éducatifs". Le mode d'emploi est désormais défini, reste à convaincre les parents d'inscrire leurs enfants...

Au cours de l'année scolaire, chaque enfant inscrit aura suivi 10 ateliers ludo-éducatifs
Au cours de l'année scolaire, chaque enfant inscrit aura suivi 10 ateliers ludo-éducatifs - Mairie d'Orléans

Orléans, France

C'est les vacances ! Et donc déjà, pour certains, le moment de se pencher sur la rentrée scolaire... C'est le cas de la ville d'Orléans qui en septembre va revenir à la semaine des 4 jours. Mais, on le sait, la ville a fait le choix de proposer aux élèves d'élémentaire de continuer à venir à l'école le mercredi matin, de 8h30 à 11h30, pour des "ateliers ludo-éducatifs" (ALE) : une sorte de prolongement des TAP, les temps d'activité périscolaire qui ont existé pendant 4 ans. Le mode d'organisation est désormais arrêté, mais les inscriptions sont pour l'instant plutôt timides...

1 encadrant pour 12 enfants

Cette année, plus de 2 000 élèves orléanais, du CP au CM2, ont suivi les TAP. Mais à ce jour, seulement 300 enfants sont inscrits pour les ateliers ludo-éducatifs à la rentrée, c'est le retour des questionnaires distribués récemment dans les écoles - loin de l'objectif du millier d'élèves que s'est fixée la mairie... Signe qu'il faut expliquer et convaincre, estime Florent Montillot, l'adjoint en charge de l'éducation : "Le mercredi matin, ce n'est pas le dimanche matin ! L'objectif, ce n'est pas de laisser les enfants traîner au lit ou devant la télé, c'est de les faire grandir sur le plan socio-culturel."

Ces ateliers ludo-éducatifs reprennent les mêmes thèmes que les TAP - guerre des maths, astronomie, jardinage, codage informatique, jeu d'échecs, théâtre, sports, cuisine, etc  - mais la nouvelle formule sera plus performante, assure Florent Montillot : "Pour deux raisons. D'abord parce que le taux d'encadrement sera plus faible : 1 encadrant pour 12 enfants, contre 1 encadrant pour 18 enfants avec les TAP ; ensuite parce qu'on aura davantage de temps utile, puisque les TAP c'était 3 fois une heure sur 3 jours, alors que là c'est 3 heures sur une seule matinée. Donc à l'arrivée, davantage de temps de concentration sur la discipline, et un suivi mieux personnalisé." Interview à écouter ici

"Ces ateliers permettront aux enfants d'être plus à l'aise, ensuite, dans le temps scolaire" - Florent Montillot

Une liste de 8 écoles pour accueillir les ALE

Les enfants suivront 2 ateliers par matinée, et changeront de thème à chaque retour de vacances. Dans la pratique, 8 écoles - à peu près une par quartier - accueilleront ces ateliers ludo-éducatifs :

  1. Ecole Jacques Androuet Ducerceau (quartiers centre-ville et Carmes)
  2. Ecole Olympia Cormier (quartier St Marc-Argonne)
  3. Ecole Pierre Ségelle (quartier Gare-Dunois)
  4. Ecole Madeleine (quartier Madeleine)
  5. Ecole Jean Mermoz (quartier Murlins-Blossières)
  6. Ecole Pauline Kergomard (quartier de la Source)
  7. Ecole Bénédicte Maréchal (quartier St Marceau)
  8. Ecole La Cigogne (quartier St Marceau)

Cette liste est toutefois encore susceptible d'évoluer à la rentrée. La ville va s'appuyer cet été sur les 30 médiateurs et 150 parents-relais pour faire la promotion des ateliers ludo-éducatifs. Rappelons qu'à la différence des TAP, et pour des raisons juridiques, ces ateliers seront payants : 1 à 5 euros par mercredi matin, en fonction des moyens des familles. L'inscription se poursuit tout l'été, en téléchargeant le dossier via le site internet de la ville d'Orléans.