Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La ville de Grenoble annonce des mesures pour déprécariser le personnel, notamment de la direction jeunesse

-
Par , France Bleu Isère

Des créations de postes et des avancées sur la "déprécarisation" du personnel petite enfance : la ville de Grenoble annonce avoir signé un accord avec trois syndicats représentatifs.

Le personnel de écoles à Grenoble a signé un accord avec la mairie
Le personnel de écoles à Grenoble a signé un accord avec la mairie © Radio France - Benjamin Bourgine

C'était un enjeu important pour le personnel des écoles et de la petite enfance à Grenoble. Cet automne, un mouvement de grève avait touché le personnel des ATSEM (Agent territorial spécialisé des écoles maternelles), des agents d'entretien et restauration, et des animateurs. 

Pour améliorer les conditions de travail, un plan sur 2021-2023

La ville de Grenoble annonce aujourd'hui dans un communiqué la signature d'un accord pour améliorer leurs situations sur la période 2021-2023. Accord signé par la CGT, la CFDT et la CFTC. 

Les termes de l'accord signé par les organisations syndicales
Les termes de l'accord signé par les organisations syndicales - Ville de Grenoble

Un accord en trois temps

Que prévoit cet accord ? Des avancées, parmi les revendications exposées par les syndicats. Des équipes de remplaçants sont reconstituées. 18 chez les agents d'entretien et de restauration. Passage de 9 à 12 remplaçants pour les ATSEM. Des créations de postes, là encore chez les ATSEM, où le protocole de remplacement sera amélioré : après une semaine de carence, ils seront remplacés à 100% au lieu de 50% jusque-là. Et concernant les animateurs, création de 5 postes également, et mensualisation des horaires, afin de donner plus de visibilité sur l'année à ceux qui s'occupent des petits en fin de journée notamment, sur les horaires 16h-18h.

La ville rappelle qu'un premier texte sur la déprécarisation avait été signé en mai 2019. Ce nouvel accord de juin 2021 n'a pas été signé par tous les syndicats, mais par trois organisations représentant 69% des agents indique la ville.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess