Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : le député Lionel Causse propose de fournir des masques gratuits aux collégiens, lycéens et étudiants

-
Par , France Bleu Gascogne

Le député LREM des Landes, Lionel Causse, demande au chef de l'État et au Premier Ministre de débloquer 150 millions pour équiper tous les collégiens, lycéens et étudiants en masques pour dix à douze semaines. Port du masque obligatoire dès 11 ans à la rentrée dans les établissements scolaires.

Le député des Landes Lionel Causse (LREM) à l'Assemblée Nationale
Le député des Landes Lionel Causse (LREM) à l'Assemblée Nationale © Maxppp - Thomas Padilla

Le député LREM des Landes, Lionel Causse, a saisi le président de la République et le Premier Ministre pour leur proposer de fournir des masques gratuitement pour 10 à 12 semaines à chaque collégien, lycéen et étudiant. Il chiffre sa proposition à 150 millions d'euros. Il souhaite que sa proposition soit étudiée assez rapidement. "C'est le genre de dossier qui peut être intégré dans le plan de relance qui arrive puisqu'on sait que beaucoup de fabricants de masques sont désormais français" explique Lionel Causse. "Ce serait l'occasion aussi d'accompagner cette industrie du textile en France" rajoute t-il.

Lionel Causse reconnait que 150 millions d'euros, c'est un budget conséquent mais il rappelle l'opportunité du plan de relance. Il rajoute : "notre Jeunesse mérite que l'on fasse cet effort sachant que nous aurons 100 milliards sur la table pour aider la relance économique et sécuriser, protéger les Français".

C'est une question d'égalité des chances

L'État doit équiper tous les collégiens, lycéens et étudiants en masques car c'est une question de justice sociale pour le député landais. Lionel Causse explique que "les premiers dispositifs de lutte contre le coronavirus ont accru les inégalités existantes" et que l'obligation du port du masque dès onze ans sera compliquée à respecter pour certaines familles qui n'en auront pas les moyens.

"C'est le risque, cela peut arriver et puis des familles auront peut-être des masques très différents donc on risque de stigmatiser certains élèves. Je ne souhaite pas que le masque soit l'occasion de mettre des jeunes en difficulté" explique Lionel Causse. La meilleure des solutions pour le député des Landes est de garantir le même équipement à tout le monde sur tout le territoire. "Il ne faut pas d'impact financier supplémentaire pour les familles".

Selon une estimation du quotidien Le Parisien, le « budget masque » atteindrait 228 € par mois pour une famille de quatre personnes dont deux enfants de plus de onze ans qui devraient donc porter le masque dans les mêmes conditions que les adultes.  Selon la Fédération des associations générales étudiantes, l’achat de masques, chirurgicaux ou en tissu, représenterait une dépense d’environ 32 € par mois soit l'équivalent de dix repas au restaurant universitaire.

"Nous souhaitons tous que la rentrée scolaire se passe bien et que tout le monde puisse venir dans les établissements scolaires dans les mêmes conditions, c'est une question d'égalité de chances. L'État doit en être garant pour permettre à tous de suivre sa scolarité dans les meilleures conditions" rajoute le député LREM des Landes.

Que l'État fournissent des masques aux collégiens, lycéens et étudiants est une question d'égalité des chances explique le député LREM des Landes Lionel Causse car des familles n'auront pas les moyens d'en acheter à leurs enfants

Ce serait aussi une obligation légale  

Pour le député landais, l'équipement de tous les collégiens, lycéens et étudiants en masques pour dix à douze semaines s'impose aussi en raison de deux grands principes qui régissent le système éducatif français :

  1. Le code de l'Éducation fait de l'instruction un droit de l'enfant. L'obligation de scolarisation imposée aux familles traduit ce droit dans les faits. L'article L 131-1-1 alinéa 2 du code de l'Éducation précise que cette instruction obligatoire est assurée prioritairement dans les établissement d'enseignement.
  2. La sécurité des élèves est de la responsabilité de l'établissement. La circulaire 96-248 du 25 octobre 1996 pose un cadre : "l'institution scolaire assume la responsabilité des élèves qui lui sont confiés. Elle doit veiller à ce que ces derniers ne soient pas exposés à des dommages et n'en causent pas à autrui".

Et c'est une question de santé publique

Si le ministre de l'Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer, considère que le masque "fait partie des fournitures de rentrée" comme il l'a dit en fin de semaine dernière, Lionel Causse rappelle qu'il s'agit avant tout d'un outil de protection sanitaire.

"Le masque n'est pas une fourniture scolaire comme une autre puisque là il s'agit de santé publique" explique Lionel Causse en expliquant que le masque est devenu obligatoire pour des raisons sanitaires. "Nous avons tous intérêt à ce que les jeunes portent le masque dans leur scolarité". 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le Ministre de l'Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer a toutefois assuré vendredi 21 août que des masques gratuits pourront être fournis "aux familles en grande difficulté".

La présidente de la Région Occitanie assure qu'elle fournira gratuitement deux masques textiles lavables à chaque lycéen renouvelables en fonction du besoin et de la situation sanitaire. Carole Delga estime que « ce n’est pas aux familles [de] subir la charge financière ».

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess