Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Landes : parents et élèves du lycée de Tyrosse se mobilisent en musique

-
Par , France Bleu Gascogne

Parents et élèves du lycée de Tyrosse se sont fait entendre ce mardi après-midi pour protester contre la suppression annoncée de l'option musique à la rentrée prochaine.

Les lycéens se sont relayés tout l'après-midi pour défendre l'option musique
Les lycéens se sont relayés tout l'après-midi pour défendre l'option musique - Gaël Le Velly

Saint-Vincent-de-Tyrosse, France

C'est logiquement en musique, que parents et élèves du lycée de Tyrosse se  sont fait entendre ce mardi après-midi pour protester contre la suppression de l'option musique, qui devrait disparaitre à la rentrée prochaine. L'inspection académique, de son côté, préfère parler de "suspension" de l'option.

Ils avaient installés une tente avec de la sono et des instruments de musique devant l'établissement, où des groupes de lycéens se sont relayés pour jouer tout l'après-midi,  de 11h30 à 17h00.

Le lycée Sud des Landes est le seul établissement du département à proposer cette option, de la seconde à la terminale. Une cinquantaine d'élèves suivent actuellement ce cursus à Tyrosse.

S'ils ne sont pas entendus, parents et lycéens envisagent de renouveler ce type de manifestations d'ici la fin de l'année scolaire.

Une pétition a également été lancée par des parents d'élèves sur internet pour réclamer le maintien de cette option musique. Ce mardi soir, elle  avait récolté 192 signatures