Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Pas de cours de français, ni d'histoire-géo depuis la rentrée pour des lycéens de Saint-Paul-lès-Dax

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu

Dans les Landes, des élèves et des parents d'élèves se mobilisent au lycée Haroun Tazieff de Saint-Paul-lès-Dax pour protester contre une situation qu'ils jugent inacceptable : le non-remplacement d'un professeur de français et histoire/géographie en arrêt maladie longue durée depuis la rentrée.

Un professeur de français et histoire/géographie est en arrêt maladie longue durée depuis la rentrée au lycée Haroun Tazieff de Saint-Paul-lès-Dax
Un professeur de français et histoire/géographie est en arrêt maladie longue durée depuis la rentrée au lycée Haroun Tazieff de Saint-Paul-lès-Dax © Maxppp - Johan BEN AZZOUZ

Saint-Paul-lès-Dax, France

Des élèves et des parents d'élèves se mobilisent au lycée Haroun Tazieff de Saint-Paul-lès-Dax pour protester contre une situation qu'ils jugent inacceptable. Un professeur de français et histoire/géographie en arrêt maladie longue durée depuis la rentrée, et il n'est toujours pas remplacé. Conséquence, huit classes du lycée n'ont pas de cours de français, ni d'histoire-géo depuis 3 semaines. Parents et élèves craignent que cela dure des mois.

Les élèves en classe de terminale sont notamment très inquiets et en colère, à l'image d'Inès, 17 ans, et élève de terminale ASSP (Accompagnement, Soins et Services à la Personne) : "ça commence à monter... On arrive à mi-septembre et toujours pas de prof de français donc oui, la colère monte de plus en plus. C'est coefficient 6, on veut pas louper le bac à la fin de l'année."

On est dans l’incertitude complète" rajoute cette maman, "huit classes ont le même souci et au milieu de tous ces élèves, il y a des enfants qui ont des PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) et qui sont déjà en grande difficulté. Rattraper jusqu'à six mois de cours pour le bac ça va être très très difficile..."

L'Inspection d'académie des Landes reconnaît que la situation est problématique et fait savoir que "tout est mis en oeuvre pour que cela ne dure pas", sans toutefois donner de date pour l'affectation d'un professeur remplaçant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu