Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : réouverture des écoles à Saint-Sever à partir du 2 juin

-
Par , France Bleu Gascogne

Trois semaines après les premiers élèves, les petits Saint-Séverins vont retrouver le chemin de l'école à compter de ce mardi 2 juin. La ville annonce ce mardi une réouverture des écoles publiques la semaine prochaine.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Hajera Mohammad

Avec 3 semaines de retard sur la plupart des autres communes landaises, les écoles publiques de Saint-Sever (Landes) vont rouvrir à compter de ce mardi 2 juin. Le maire de la commune et l'inspection d'académie, qui étaient en désaccord, ont trouvé un terrain d'entente

Arnaud Tauzin, le maire de Saint-Sever, avait, dans un premier temps, refusé de rouvrir les écoles à partir du 11 mai, parce que les règles ne permettaient d'accueillir les enfants qu'un jour sur deux, ou deux jours sur quatre dans la semaine. L'inspection d'académie expliquait alors qu'il s’agissait de respecter les effectifs réduits en classe tout en permettant aux enseignants de poursuivre le suivi de l'école à la maison pour les autres élèves. Arnaud Tauzin estimait de son côté qu'une réouverture de l'école à temps partiel mettait en difficulté les familles.

Mais depuis des discussions ont été engagées. "On a entamé un dialogue avec l’académie" explique Arnaud Tauzin, et un accord a été trouvé pour pouvoir rouvrir les écoles toute la semaine. "Les enseignants seront présents 4 jours par semaine, se félicite le maire. Ça va nous éviter d'avoir à trier les enfants et d'être en capacité d’accueillir le plus grand nombre."

Selon l'élu, 1/3 des enfants resteront malgré tout en enseignement à distance, respectant ainsi le souhait de leurs parents. Et les 2/3 restants seront accueillis dans les écoles, certains à temps complet (4 jours par semaine), d'autres en accueil partiel en fonction du souhait des familles et "à hauteur de leur besoin de garde", précise Arnaud Tauzin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess