Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Langues régionales : tollé contre la vision du ministre de l'Education nationale sur l'école immersive

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique, France Bleu, France Bleu Pays Basque, France Bleu RCFM

Le ministre de l'Education nationale suscite les foudres de Diwan en donnant sa vision de l'école immersive. Jean-Michel Blanquer estime qu'il "y a beaucoup à discuter" sur le plan pédagogique et redoute que les enfants "ne parlent que la langue régionale".

Ecole Diwan (illustration)
Ecole Diwan (illustration) © Maxppp - Claude Prigent

Région Bretagne, France

Les sénateurs votent ce mardi le projet de loi sur l'Ecole. Ils ont déjà voté pour les amendements qui étaient proposés. Le sujet des langues régionales a été abordé pendant les débats. Le ministre de l'Education a eu des propos qui font réagir en Bretagne. Jean-Michel Blanquer a donné son point de vue sur l'enseignement par immersion, comme le propose Diwan.

"Les enfants ne parlent que la langue régionale." - Jean-Michel Blanquer

"Par définition" estime le ministre, "l'immersif est l'unilinguisme puisque ce qu'on met derrière la notion de maternelle immersive, c'est le fait que les enfants ne parlent que la langue régionale. Déjà, d'un point de vue pédagogique il y aurait eu beaucoup à discuter autour de ça, on pourrait arriver à dire que cognitivement ce n'est pas si bon que ça, précisément si l'enfant est mis dans la situation d'ignorer la langue française. _Sur le plan pédagogique, il y a une véritable question sur l'immersion_."

"Il sait très bien que l'enseignement immersif, ce n'est pas de l'unilinguisme, c'est une modalité d'enseignement qui amène au bilinguisme." - Stéphanie Stoll, Diwan

Stéphanie Stoll, la présidente de Diwan, ne décolère pas : "Ce n'est pas possible qu'il dise ça ! Il sait très bien que l'enseignement immersif, ce n'est pas de l'unilinguisme, c'est une modalité d'enseignement qui amène au bilinguisme. Je n'en reviens toujours pas qu'il dise ça devant la représentation nationale. Le ministre est informé, il sait ce qu'on fait, il sait que les écoles immersives Diwan sont toutes sous contrat ! On fait le programme de français, les évaluations sont régulières, les examens sont passés, les enfants sont loin d'être unilingues... Au contraire ils sont bilingues ! Ça nous déstabilise, c'est certain."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu