Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Laval : le collège Fernand Puech va déménager en septembre 2024 au Centre Jean Monnet

mardi 28 novembre 2017 à 16:50 Par Stéphanie Denevault, France Bleu Mayenne

Une annonce surprise faite ce mardi matin par Olivier Richefou le Président du Conseil Départemental. En avril 2016, il avait annoncé qu'il voulait fermer ce collège devenu trop vétuste, et bien il propose maintenant de construire un collège flambant neuf, qui s’appellera Fernand Puech.

Collège Fernand Puech-DR
Collège Fernand Puech-DR

Laval, France

Ce collège sera construit au Centre Jean Monnet, rue de la Maillarderie, donc à quelques centaines de mètres de la rue Crossardière où se trouve l'actuel collège Fernand Puech. L'établissement pourra accueillir jusqu'à 500 élèves, "un collège du 21ème siècle" pour Olivier Richefou. Des places de parking pour les enseignants, un gymnase à côté, de la place, en tout cas beaucoup plus qu'actuellement. Et surtout un établissement aux normes. Montant de la construction de cet établissement : 7 millions d'euros.

18 mois de suspens

Plusieurs manifestations du collectif "stop fermeture Puech", 12 réunions du comité de pilotage (39 représentants du collège, des parents d'élèves, de l'inspection d'académie et des élus des communes concernées), et au final un scénario qui faisait consensus : mettre aux normes l'actuel collège. Une enveloppe de 900.000 euros pour y installer des ascenseurs et permettre aux personnes à mobilité réduite de se déplacer dans l'établissement. Un scénario à moindre coût car refaire tout le collège en gros c'est 2 millions et demi d'euros. Et puis il y a aussi le problème du gymnase, il appartient à la ville de Laval. Il faudrait 2 millions pour le rénover, la ville n'en a pas les moyens.

J'ai eu l'idée de construire un nouveau collège cet été, vous savez les périodes d'été sont propices aux réflexions" Olivier Richefou, le Président du Conseil Départemental

Olivier Richefou ne regrette rien, pas même d'avoir dit qu'il voulait fermer le collège. Pour lui tout a changé depuis 18 mois, le collège Fernand Puech a vu ses effectifs augmenter, plus globalement les effectifs des collèges lavallois sont en hausse, il y a le redémarrage de l'économie, un chômage en baisse, des familles qui s'installent, des nouveaux logements en construction, la gare de Laval qui voit sa fréquentation augmenter de 10% depuis le 1er juillet et la LGV. Du côté du collectif Stop Fermeture Puech, on se dit surpris, soulagé, mais aussi sur ses gardes à l'image de Sophie Sabin, parent d'élèves et membre du collectif de défense du collège : "en 2015, Olivier Richefou annonçait que jamais ce collège ne fermerait, en 2016 c'était une fermeture irrévocable et aujourd'hui on nous annonce un nouveau collège"